Les terribles aveux d’un international brésilien

OMG Staff - Friday 29 April 2016 1.4k Likes

Le Brésil regorge de footballeurs tous plus doués les uns que les autres. En outre, le ballon rond représente aussi une échappatoire…

Aujourd’hui à l’Inter Milan, Felipe Melo aurait pu connaître une toute autre carrière. Non pas au sein d’un club de district, mais bel et bien arme au poing et sang sur les mains. Ainsi, le Brésilien s’est confié sur son enfance et le contexte dans lequel il a grandi, à Volta Redonda, dans l’état de Rio de Janeiro.

Comme choix de carrière, l’international auriverde explique pour Sky Sports qu’il n’avait finalement que deux options. « Si je n’étais pas footballeur, je serais devenu un assassin. Je vivais dans une favela qui faisait partie des plus dangereuses. Il y avait là-bas de la drogue et des armes. Ma vie a été différente avec le ballon rond. Mais parfois quand je revenais de l’entraînement, certains de mes amis étaient morts. »

Un récit aussi terrible que touchant donc, d’autant plus que le footballeur doit en partie sa réussite à son père, prêt à se sacrifier pour lui : « Il faisait souvent des journées doubles de travail. Il a quitté son emploi et a commencé à m’emmener aux entraînements. Je lui donnais quelques fois une partie de mon petit-déjeuner. »

Une belle leçon de vie...

Add a comment +

To discover

You may also like

load more posts

Join the community