La lettre déchirante de Jermain Defoe en hommage à Bradley Lowery

Hadrien R. - dimanche 09 juillet 2017 6.5k Likes

On le répète régulièrement : le football est bien plus qu'un sport. Bradley Lowery, jeune garçon de 6 ans atteint d'un cancer, est décédé ce vendredi 7 juillet. Malade depuis l'âge de 2 ans, il semblait aller mieux au fil du temps avant que les médecins ne décèlent une rechute l'été dernier. En phase terminale de cette terrible maladie, Bradley a pu oublier son cancer grâce aux efforts de ses parents et au club de Sunderland, qu'il supportait ardemment.

Ce petit bout-de-chou avait en effet rencontré ses idoles, notamment Jermain Defoe, il y a quelques mois. L'attaquant s'était d'ailleurs lié d'amitié avec le jeune Bradley. Très affecté par sa disparition, l'international anglais, qui n'a pas pu retenir ses larmes lors d'une conférence de presse alors qu'il ne restait que quelques heures à son jeune ami, a voulu marquer le coup à travers une lettre absolument magnifique et déchirante publiée sur les réseaux sociaux : 

"Au revoir mon ami, tu vas beaucoup me manquer. Je me sens tellement béni par Dieu de t’avoir connu et d’avoir vécu avec toi d’incroyables moments, et pour cela je suis vraiment reconnaissant. Je n’oublierai jamais la manière dont tu m’as regardé lorsque je t’ai rencontré pour la première fois, un amour sincère dans ces jolis yeux. Il est vraiment difficile de trouver les mots pour exprimer ce que tu signifiais pour moi. La façon dont tu disais mon nom, ton petit sourire lorsque les caméras disparaissaient et l’amour que je ressentais lorsque j’étais avec toi. Ton courage et ta bravoure continueront à m’inspirer pour le reste de ma vie. Tu ne sauras jamais le changement que tu as provoqué en moi en tant que personne. Dieu t’a dans ses bras et je te porterai pour toujours dans mon coeur. Dors tranquillement, petit. Mon meilleur ami."

Un hommage vibrant de la part d'un joueur d'une élégance rare. Récemment, Bradley a eu la chance de pouvoir rencontrer l'ensemble de ses idoles lors d'un match entre Sunderland et Chelsea. Des images particulièrement touchantes - loin des clichés liés à l'argent et à la célébrité - qui prouvent que le football a encore tant à donner. Merci à Sunderland, aux parents Lowery mais aussi, et surtout, à Bradley pour son sourire si sympathique.

Nous présentons toutes nos condoléances à la famille Lowery. RIP.

Bradley Lowery rencontre ses idoles :

À découvrir aussi

Tu aimeras aussi

voir la suite des articles

Rejoins la communauté