Lucas Hernandez : "S'il n'avait pas été là, je me serais perdu"

Hugo LC - vendredi 28 décembre 2018 0 Like

Surprise de la liste de Didier Deschamps en vue de la Coupe du monde, Lucas Hernandez s'est, au fur et à mesure des matches, imposés comme un titulaire indiscutable de l'équipe de France. Le joueur de l'Atlético de Madrid a permis aux Bleus de gagner en solidité mais aussi en vice et en impact. Pourtant, les chances de voir Hernandez disputer la Coupe du monde avec les Bleus étaient bien minces...

Dans une interview accordée au Figaro, le Franco-Espagnol a avoué qu'Antoine Griezmann avait joué un rôle essentiel dans son parcours professionnel, notamment dans son choix d'opter pour l'équipe de France plutôt que pour l'Espagne. 

« Il a été là quand j’ai dû prendre l’une des plus grandes décisions de ma vie, quand il a fallu choisir entre la France ou l’Espagne et que je n’avais pas de nouvelles de la France. C’est lui qui m’a fait réfléchir et a tout changé. Il me disait que, si l’Espagne m’avait tout donné, j’avais du sang français, et si un jour la France m’appelait, il ne fallait pas refuser. C’est resté dans ma tête. Si Antoine n’avait pas été là, je me serais perdu », a expliqué le latéral gauche tricolore. 

Un choix particulièrement judicieux quand on sait que Lucas Hernandez a décroché le titre de champion du monde en juillet dernier. « Quand j’arrêterai le foot et que je regarderai le trophée de la Coupe du monde dans mon salon avec quelques bières, là, il sera temps de savourer. 90 % des joueurs sacrés cet été s’en rendront compte une fois les crampons raccrochés », conclut-il. 

À découvrir aussi

Tu aimeras aussi

voir la suite des articles

Rejoins la communauté