L'accueil scandaleux réservé par les fans du Zénith à Malcom

Florian M. - dimanche 04 août 2019 0 Like

Cette semaine, le Zénith Saint-Pétersbourg a annoncé la signature de Malcom pour 45 millions d'euros, en provenance du FC Barcelone. Après une année très compliquée en Catalogne, le Brésilien a décidé de se relancer du côté de la Russie. Un choix peu judicieux comme l'ont affirmé de nombreuses personnes, et notamment l'AS Roma, avec qui il devait s'engager avant de finalement choisir le Barça.

Si ce transfert peut l'aider sur le plan sportif, il pourrait lui poser problème sur le plan extra sportif. Il s'est malheureusement passé ce que beaucoup craignaient... Samedi soir, pour sa première entrée en jeu, RMC Sport indique que l'ancien attaquant des Girondins de Bordeaux a été accueilli par une banderole raciste. Un message venant d'une frange des ultras du Zénith, avec les mots suivants : "Merci aux dirigeants pour leur fidélité aux traditions."

Ce groupe d'ultras est ouvertement contre le recrutement de joueurs de couleur. En 2012, ils ont rédigé un manifeste titré "Sélection 12", où l'on peut lire ceci : "Nous n'avons rien contre les habitants des autres continents, mais nous voulons que jouent surtout au Zénith des joueurs correspondant à notre identité et à notre mentalité."

Cela avait pris un tournant aux arrivées d'Axel Witsel, de Hulk ou encore de Bruno Alves. Pour défendre ses joueurs, le Zénith avait communiqué : "Nous voulons rappeler que les joueurs retenus dans notre équipe ne le sont pas sur des critères ethniques ou sur leur couleur de peau, mais sur leurs qualités et mérites sportifs."

Ce ne sont pas les premiers dérapages de ces ultras russes. En 2008, lors d'un huitième de finale de Coupe UEFA, ils avaient accueilli des joueurs noirs de l'OM avec des déguisements du Ku Klux Klan... 

À découvrir aussi

Tu aimeras aussi

voir la suite des articles

Rejoins la communauté