La proposition radicale de Raheem Sterling pour lutter contre le racisme

Hugo Saturnin - mardi 23 avril 2019 0 Like

En Italie, en Angleterre ou en France, plusieurs joueurs de football ont été la cible de cris et d'insultes racistes sur les terrains ces dernières semaines. Parmi les victimes, Raheem Sterling prend régulièrement la parole afin de mettre en place des mesures susceptibles de résoudre ce fléau. Après l’appel des joueurs de Premier League à boycotter les réseaux sociaux le week-end dernier, le joueur de Manchester City a décidé d’agir à son tour.

Dans un manifeste publié dans le Times, Raheem Sterling a proposé des solutions pour lutter contre le racisme. "Il semble fou qu'en 2019, je ressente le besoin d'écrire un éditorial dans un journal pour appeler à des changements radicaux dans le sport que j'aime. Mais je le fais parce que le problème du racisme dans le football est grave, profond et loin d'être réglé", écrit l'international anglais, avant de proposer une décision radicale.

Sterling suggère en effet de retirer neuf points en championnat et trois matches à huis clos si des insultes racistes sont entendus dans les stades. "Cela peut paraître dur, mais quel supporter va risquer de se comporter de façon raciste si cela peut reléguer son équipe ou ruiner ses chances de titre ? Les petites amendes ne causent aucun dommage aux clubs ou aux nations”, lâche-t-il. 

Un manifeste approuvé par de nombreux joueurs

Mais l’ancien joueur de Liverpool ne s’arrête pas là et demande aux sponsors d’agir. “Mais un groupe de personnes a l'argent pour peser : les sponsors. La prochaine fois qu'un club ou une instance dirigeante n'agira pas de manière appropriée contre le racisme, j'aimerais bien voir ces entreprises retirer leur argent et prendre position moralement."

Touchés par cette initiative, de nombreux joueurs ont exprimé leur soutien en signant le manifeste. Vincent Kompany, Benjamin Mendy, Rafael Benitez, David Ginola, Wes Morgan, Alex Oxlade-Chamberlain, Ruud Gullit ou encore Wilfried Zaha ont approuvé, ainsi que des personnes politiques tels que les maires de Manchester et Londres et la ministre des Sports.

À découvrir aussi

Tu aimeras aussi

voir la suite des articles

Rejoins la communauté