La raison pour laquelle Marcelo n’est plus que l’ombre de lui-même

Hugo Saturnin - mercredi 20 février 2019 1.1k Likes

Depuis plusieurs mois, Marcelo accuse le coup et semble très loin du niveau affiché lors de ses dernières saisons. Triple champion d’Europe en titre avec le Real Madrid, le Brésilien est devenu, sous l’ère Zinédine Zidane, une référence au poste de latéral gauche. Mais l'international auriverde est à la peine cette saison et ne fait plus l’unanimité au sein du vestiaire merengue.

« C'est terrible à dire mais, vu son état actuel, jouer avec Marcelo, c'est commencer les rencontres en offrant un but à l'adversaire », avait ainsi raconté un proche du vestiaire du Real Madrid il y a quelques semaines dans des propos rapportés par L’Équipe. Une déclaration terrifiante qui montre à quel point Marcelo est devenu l'ombre de lui-même. Erreur de placement, lenteur dans ses replis défensifs, manque d'impact, Marcelo est méconnaissable sur le terrain.

Le Brésilien n’apporte plus le même rendement offensif que l’année dernière. Le pire, c’est qu’il n’est pas plus brillant en défense. Mais comment le latéral gauche en est-il arrivé là ? Les nombreuses vagues de départs qui ont frappé la Casa Blanca l’été dernier semblent être l’une des principales raisons à cette méforme inattendue. Très attaché à Cristiano Ronaldo et dévoué à Zinédine Zidane, Marcelo n’est plus le même joueur suite aux départs de ses deux repères qui lui ont permis de côtoyer les sommets.

UN JOUEUR QUI MARCHE À L'AFFECTIF

Très proche de l’ancien gardien Kiko Casilla, l’Auriverde a aussi été très affecté par le transfert de l’Espagnol vers Leeds. « J'étais toute la journée avec Kiko, et maintenant je n'ai personne à côté. Maintenant, j'ai Gareth Bale qui ne parle qu'anglais, alors je lui dit : "Hello, hi, good wine" », expliquait le Brésilien à Esporte interativo. Un état de forme critique qui a poussé Santiago Solari, l’entraîneur du Real Madrid, à titulariser le jeune Sergio Reguilon à sa place.

Inconnu du grand public, l’Espagnol apporte pourtant plus de garantie et apparaît plus performant lors de ses sorties. En fait, Marcelo est un joueur qui marche à l’affectif. S’il ne se sent pas bien, s’il n’a pas le moral, ses prestations s’en ressentiront forcément. Depuis plusieurs semaines, Cristiano Ronaldo tente de le faire venir à la Juventus. Un transfert qui lui permettrait de reformer son duo éclatant avec CR7 et retrouver une motivation supplémentaire.

Un départ semble être la meilleure solution afin de redonner un nouvel élan à sa carrière. Marcelo va devoir faire des choix d’ici la fin de saison et pleinement réfléchir à sa situation afin de savoir si le Real Madrid représente toujours une source d’émancipation personnelle.

À découvrir aussi

Tu aimeras aussi

voir la suite des articles

Rejoins la communauté