"Coup de gueule d’une maman dont la fille joue au foot avec les garçons"

Shady M. - mercredi 22 novembre 2017 2.5k Likes

Non, le football n'est pas un sport réservé aux hommes. Si le foot féminin est de plus en plus suivi et fait de meilleures audiences chaque année, la formation des jeunes filles voulant jouer au ballon rond passe forcément par une certaine mixité. En effet, les effectifs sont trop faibles pour être exclusivement féminin et il faut donc que celles-ci jouent avec des garçons de leur âge. 

Cependant, comme l'explique la règle établie par la FFF, il n'est plus permis de mélanger les deux sexes après les U15. Pourtant, le club de Chateau L'Abbaye n'a pas tenu compte de ce point de règlement au moment d'intégrer Sarah, 16 ans, à son équipe des U16. Après quelques matchs en tant que titulaire au poste de défenseur, ils ont finalement dû revenir sur leur décision initiale et exclure la jeune fille de l'équipe des garçons. Une décision qui a profondément attristé l'intéressée, et qui a provoqué l'indignation de sa mère, comme elle l'explique sur les réseaux sociaux. 

"Coup de gueule d'une Maman dont la fille joue au foot dans une équipe de garçons...

A vous les dirigeants de la Ligue de Football des Hauts de France,

Son short noir et ses longues chaussettes rayées jaunes et noires sont encore dans le sac…..Hier dimanche, ils n’ont pas servi… C’était pourtant un match de championnat important pour elle et son équipe…. Ils s’y étaient tous préparés… Elle était sélectionnée comme à chaque fois pour jouer au poste 3… en défense… Mais une décision de la Ligue en a décidé autrement apparemment…. Sarah U16 ne pourra plus faire partie de son équipe… c’est une fille dans une équipe de garçons… La nouvelle nous étonne, nous assomme même… Nous, ses parents, les entraineurs, les coéquipiers, les familles d’autres joueurs, le club… et que dire de ma fille Sarah et surtout que lui dire ?

Je ne vous parlerai pas, par respect pour elle, de sa profonde tristesse, de ses larmes retenues devant nous, du fait qu’elle a tenu malgré le choc de cette nouvelle, à assister au match de son équipe … « pour être avec eux » … Comment lui expliquer qu’elle ne fait plus partie de son équipe ???

Cette équipe avec qui elle joue depuis des années, cette équipe qu’elle retrouve à chaque entraînement et chaque match amical ou de championnat avec toujours le même plaisir, comment lui dire qu’elle n’a commis aucune faute, que ce n’est pas une punition …. C’est « juste » parce qu’elle est une fille…. Je ne trouve pas les mots…Désolée… Comment lui dire , à elle qui a justement choisi l’année dernière en 3ème de faire son exposé sur l’égalité filles/garçons dans le sport… en s’appuyant sur les campagnes publicitaires du Ministère des Sports et la Jeunesse, de la Fédération Française de Football que je cite : « Depuis 2011, la FFF a décidé de donner un élan décisif à la mixité dans le football en favorisant l’augmentation de la proportion des femmes dans toutes les familles du football (éducatrices, joueuses, arbitres, dirigeantes, élues dans les instances). », qu’elle doit quitter son équipe parce qu’elle est une fille…. Comment trouver les mots pour justifier une décision, à mes yeux, incompréhensible et injuste ?

Sarah n’est pas la seule touchée, cette décision touche bien sûr d’autres filles qui jouent au foot dans une équipe de garçons…Ces jeunes filles qui ont choisi un sport de garçons… ces jeunes filles qui se sont inscrites dans un club en juin ou septembre derniers et payé leur licence pour une saison complète…. Pas pour arrêter en novembre…

Certes, il arrive un âge où les différences filles/garçons existent, je ne le nie pas , s’accentuent… Elles le savent comme elles sont préparées aussi à devoir choisir un jour un club de filles si cela est possible. Mais cette année, elles étaient en sursis, elles avaient encore une saison à jouer, à partager…avec l’équipe et le club de leur choix… Pourquoi leur enlever ce plaisir ? Pourquoi priver leurs équipes de bons éléments ? Pourquoi les avoir acceptées en début d’année pour les stopper net en novembre ??

(...)

Votre rôle est de promouvoir le football, pas d’empêcher des enfants de le pratiquer…Alors je vous le demande au nom de ma fille et des autres filles qui voudraient continuer à jouer cette année dans leur club, avec leur équipe, svp pouvez- vous leur accorder une dérogation jusqu’à juin ? Vous avez certainement choisi de vous impliquer dans cette instance pour votre passion du football, donc vous comprenez certainement que ces jeunes filles sont passionnées elles aussi et ne demandent qu’à avoir le droit de jouer… Je continuerai de dire à ma fille de croire en ses rêves et de ne JAMAIS lâcher simplement parce qu'elle est une fille Je t'aime Sarah ...."

A présent, le règlement permet à Sarah de refaire une saison en U15, ou elle devra trouver un club féminin où exercer sa passion. 

À découvrir aussi

Tu aimeras aussi

voir la suite des articles

Rejoins la communauté