Mais pourquoi Andrés Iniesta n'a-t-il jamais gagné le Ballon d'Or ?

Antoine Mérand - mardi 04 décembre 2018 1.7k Likes

Depuis hier soir, Luka Modrić est entré un peu plus dans l'Histoire du football, en devenant le 63ème Ballon d'Or, devant Cristiano Ronaldo et Antoine Griezmann. Auteur d'une belle saison avec le Real Madrid, ponctuée par une troisième Ligue des Champions consécutives, la quatrième de sa carrière, le Croate a enchaîné avec sa sélection à travers une incroyable place de finaliste de la Coupe du monde. Élu meilleur joueur du tournoi à l'issue de sa finale perdue, il dévore depuis tous les trophées individuels possibles : meilleur joueur UEFA, meilleur joueur FIFA et donc Ballon d'Or.

Depuis 10 ans, le Ballon d'Or se partageait entre deux monstres incontestables de ce sport, Lionel Messi et Cristiano Ronaldo, ne laissant aucune place pour toutes les autres pépites, dont le seul véritable défaut était finalement de ne pas marquer de but. C'est pourquoi cette victoire de Modrić sonne comme la reconnaissance tant attendue des joueurs de l'ombre.

Mais viennent alors en embuscade les noms de ceux qui semblaient en mesure, bien avant le milieu croate, de s'imposer devant l'Argentin et le Portugais. Andrés Iniesta, pour ne citer que lui, a absolument tout gagné, en club comme en sélection, bien plus que Modrić. Pourtant, il n'aura pu accroché mieux que la seconde place au Ballon d'Or en 2010.

Scandale ?

Andrés Iniesta VS Luka Modrić :

Les deux stars comptent à leur actif un nombre impressionnant de Ligues des Champions : quatre chacun. Ils ont tous deux disputé une finale de Coupe du monde. L'un l'a perdue, le Croate, l'autre l'a remportée, l'Espagnol, en inscrivant même le but de la victoire en prolongation. Et ce n'est là qu'une petite différence parmi un tas d'autres.

Entre 9 titres de champion d'Espagne, Andrés Iniesta s'est emparé de 2 championnats d'Europe, en 2008 et 2012, étant même élu meilleur joueur de la finale ainsi que de la compétition en 2012. Il figure neuf années consécutives, entre 2009 et 2017, dans l'équipe FIFA, et six fois dans l'équipe UEFA, entre 2009 et 2016 (non présent en 2013). S'ajoute à ce palmarès collectif et individuel considérable 13 coupes nationales : 6 Coupes du Roi et 7 Supercoupes d'Espagne.

De son côté, Modrić n'a soulevé qu'une seule fois le trophée de champion d'Espagne, et n'a remporté que trois coupes nationales. On ne lui enlèvera cependant pas ses quatre nominations dans l'équipe FIFA et UEFA, ainsi que ses trois titres de champion de Croatie avec le Dinao Zagreb, mais la carrière de Modrić est bien loin derrière celle d'Iniesta. 

Les fans de la légende espagnole peuvent donc venir frapper à la porte avec une certaine légitimité même si, malgré tout, le sacre de Modrić est un hommage plus ou moins réussi à tous les Iniesta du football.

À découvrir aussi

Tu aimeras aussi

voir la suite des articles

Rejoins la communauté