"J'ai été un enfant battu" : le témoignage bouleversant de Mohamed Bouhafsi

Clément P. - lundi 20 avril 2020 0 Like

Au début du mois d’avril, le petit Daoudja, 6 ans, mourrait sous les coups de son père. Le journaliste de RMC Mohamed Bouhafsi, touché par ce drame, a écrit une tribune dans le Journal du dimanche, publiée ce week-end.

Lui-même battu durant son enfance, il a tiré la sonnette d’alarme et dénoncé un phénomène accentué par le confinement des familles en cette période d’épidémie.

"J'ai été battu par mon père"

"J’ai été un enfant battu par son père, révélait Mohamed Bouhafsi dans cette tribune. Ma mère a été battue par mon père. Je sais que les tête-à-tête amoureux peuvent se transformer en un flot de coups et de pleurs sous l’effet de la colère, de la drogue ou de l’alcool. Après un coup de poing, il y avait souvent sa culpabilité. Des pleurs. Les siens d’abord, ensuite les miens."

Avant d’appeler les témoins éventuels de ces drames à prendre leurs responsabilités. "Face à l’épidémie, il y a l’urgence sanitaire. Mais il y a aussi cette urgence humanitaire: protéger les enfants de la brutalité des adultes. Interposez-vous, n’ayez pas peur d’agir. Ou au moins, alertez. C’est la responsabilité de chacun."

À découvrir aussi

Tu aimeras aussi

voir la suite des articles

Rejoins la communauté