Obi Mikel révèle ce que lui a dit l'arbitre après la main de Marcos Rojo

Florian M. - mercredi 27 juin 2018 903 Likes

Ce mardi soir, l’Argentine a eu très chaud. Dans le cadre de leur troisième et dernier match de poules face au Nigéria, les joueurs de Jorge Sampaoli n’avaient d’autres choix que de s’imposer face aux valeureux Super Eagles. Après l’ouverture du score de Lionel Messi à la 14ème minute, c’est Marcos Rojo qui a permis aux siens de se qualifier (2-1) pour les huitièmes de finale de la Coupe du monde 2018.

Mais le match aurait pu prendre une toute autre tournure si un fait de jeu avait été différent. Après leur égalisation au retour des vestiaires, les Nigérians ont donné tout ce qu’ils avaient pour tenter de faire sombrer l’Albiceleste. À la 75ème minute, Marcos Rojo commet une main dans sa surface, et l’arbitre de la rencontre Cüneyt Çakir utilise l’assistance vidéo pour se faire un avis. Après réflexion, il n’accorde pas de pénalty et il aurait annoncé pourquoi au capitaine du Nigéria John Obi Mikel.

Les propos de l'arbitre à Obi Mikel :

À la fin de la rencontre, John Obi Mikel a parlé à la presse et a dévoilé les raisons pour lesquelles l'arbitre n'a pas désigné le point blanc : "L'arbitre a regardé la vidéo. Il a dit qu'il y avait main. Je lui ai donc demandé pourquoi il n'accordait pas de penalty, mais il a indiqué qu'il l'ignorait." Une énorme erreur d'arbitrage de la part du médiateur du jeu selon le capitaine des Super Eagles.

Quelques minutes plus tard, c'est le même Marcos Rojo qui offrait la victoire à son équipe d'une superbe volée. Et si Obi Mikel est fier de ses partenaires pour leur parcours, cette décision pourrait longtemps causer des débats sur l'assistance vidéo dans le football. Comme quoi, l'Argentine et les mains, c'est une histoire qui à l'air de fonctionner.

À découvrir aussi

Tu aimeras aussi

voir la suite des articles

Rejoins la communauté