Petit raconte l'enfer qu'il a vécu lors de ses débuts en équipe de France

OMG Staff - mardi 27 octobre 2020 0 Like

"À table, à Clairefontaine, personne ne me parlait. On m’a fait comprendre qu’il ne fallait pas dire du mal de l’OM." La déclaration est signée Emmanuel Petit. Une révélation que le champion du monde 1998 a lâché dans son autobiographie "À fleur de peau." 

Le joueur passé par Monaco, Arsenal ou Barcelone a déclaré avoir mal vécu ses débuts en équipe de France en 1990. Petit révèle notamment l'emprise que les Marseillais avaient sur la sélection nationale, de par leur nombre et leur influence dans le vestiaire tricolore. 

"Pour ne rien arranger, je suis le seul Monégasque du groupe", écrit Petit dans son livre. "A la sortie du vestiaire après un entraînement, on me fait comprendre que les Marseillais sont les patrons et qu'il ne faut plus parler de l'OM dans les médias. Les Marseillais Pascal Olmeta, Bernard Casoni et Bernard Pardo tentent de me mettre au pas. Ils me lancent : 'Ici, c'est l'équipe de France et tu regarde bien où tu es, nous sommes beaucoup de Marseillais, tu es simplement toléré dans l'équipe. Tu dois te tenir à carreau, tu creuses ta place, tu creuses ton trou, tu te mets dedans et on ne veut plus t'entendre." 

L'enfer vécu par Emmanuel Petit en équipe de France (à partir de 10'26) :

À découvrir aussi

Tu aimeras aussi

voir la suite des articles

Rejoins la communauté