Le prix exorbitant qu'il faudra payer pour suivre la Ligue 1 sur Médiapro !

Jonathan Ferdinand - vendredi 01 juin 2018 969 Likes

Mardi, Médiapro a frappé fort, très fort. Le groupe de télévision espagnol s'est en effet adjugé les droits de diffusion de la Ligue 1 pour la période 2020-2024. Un gros coup réalisé par Médiapro mais qui a mis les moyens pour se le permettre : 1,153 milliard d'euros par saison. Un vrai coup dur pour Canal+ qui n'a hérité d'aucun lot et qui ne diffusera plus un produit qui a longtemps fait son succès. Si nous vous confions mercredi que l'arrivée de Médiapro était une excellente nouvelle pour la Ligue 1, le prix de son offre d'abonnement risque d'en refroidir plus d'un.

Au cours d'une conférence de presse tenue jeudi à Paris, le fondateur du groupe espagnol Jaume Roures a déclaré ceci : "On ne va pas faire une chaîne à 50 ou 100 euros car on n'aurait pas d'abonnés." Toutefois, l'homme d'affaire catalan a révélé que le prix d'appel pour s'abonner à Médiapro devrait être de 25 euros par mois. Un prix conséquent pour une offre de foot qui ne contient pour le moment que la Ligue 1. Malgré tout, Jaume Roures a annoncé vouloir "faire grossir la chaîne avec plus de foot français et plus de foot étranger." Pour cela, il faudra venir concurrencer SFR Sport, bientôt RMC Sport, pour la Premier League et BeIN Sports pour la Liga, la Serie A et la Bundesliga sur les prochains appels d'offres.

Objectif suprême : 5 millions d'abonnés

Malgré un prix d'abonnement conséquent, Jaumes Roures table sur 3,5 millions de clients au lancement de sa future chaîne 100% foot. Le boss de Médiapro espère même atteindre "les 5 millions d'abonnés" d'ici la fin de son cycle avec la Ligue 1 (2024), en mettant davantage en valeur le championnat de France. Au cours de sa conférence de presse, Jaume Roures a également volé au secours de Canal+, secoué par la perte de la L1. "Les abonnés de Canal+ ne doivent pas s'enfuir. J'espère que notre chaîne sera disponible chez Canal+. On n'est pas ici pour lutter contres les opérateurs. On a deux ans pour s'asseoir avec tout le monde et chercher la meilleur solution."

Selon nos informations, le président de la LFP Didier Quillot a proposé à Alain Weil, le patron du groupe NextRadioTV (RMC, BFM, SFR Sport), de rencontrer Jaume Roures. L'occasion pour le patron de Médiapro de mettre en pratique ses déclarations pacifiques.

À découvrir aussi

Tu aimeras aussi

voir la suite des articles

Rejoins la communauté