Le président de l'UEFA met un gros coup de pression au PSG

Hugo LC - dimanche 27 août 2017 4.7k Likes

Alors que le Paris Saint-Germain fait tout pour s'attacher les services de Kylian Mbappé, en plus de Neymar, arrivé pour 222 millions d'euros en provenance de Barcelone, l'UEFA se tient prête à agir dans le cas où le club de la capitale enfreindrait les règles imposées par le fair-play financier. Dans une interview accordée au quotidien L'Équipe, le président de l'UEFA Aleksander Ceferin s'est même montré menaçant envers le PSG :

"J'espère que le PSG a retenu la leçon. Si ce n'est pas le cas, nous leur apprendrons. Je ne parle pas seulement du PSG. La fenêtre des transferts n'est pas encore fermée. Faites-moi confiance, on s'occupe de tout ça. On vérifie tous les cas, sans aucune exception. Mais je suis un avocat et je ne me prononce pas avant que les faits soient jugés. Et pour l'instant, aucun procès n'est ouvert", a-t-il explique. 

"Je le répète, aucun État ne peut acheter un joueur. Nous avons beaucoup de sanctions possibles. Nous pouvons exclure de nos compétitions, retirer des points. Nous n'aurons pas peur de punir. On peut mettre la clé sous la porte si nous ne suivons pas nos propres règles. Nous serions un tigre dépourvu de dents. Croyez-moi, je ne subis aucune pression", a également précisé Aleksander Ceferin. 

De quoi inquiéter les dirigeants du PSG ? Possible. À en croire les informations du journaliste de RMC Daniel Riolo, Paris envisagerait de se séparer de Julian Draxler, en partance pour la Premier League, mais aussi d'Angel Di Maria, qui rechercherait actuellement un point de chute. Une chose est sûre, ça va bouger à Paris !

Quand un individu se fait passer pour Neymar pour embrasser des filles :

À découvrir aussi

Tu aimeras aussi

voir la suite des articles

Rejoins la communauté