La raison qui a failli pousser Emmanuel Adebayor au suicide

Hugo Saturnin - vendredi 26 avril 2019 0 Like

Emmanuel Adebayor a été l'un des meilleurs attaquants africains des années 2000. Passé par Arsenal, Manchester City ou encore le Real Madrid, Adebayor aurait pu passer à côté d'une belle carrière à une décision près.

En effet, le Togolais a avoué avoir traversé une période très délicate il y a plusieurs années lorsqu’il jouait, à Metz. Dans une interview accordée au Daily Mail, Adebayor est revenu sur cet épisode douloureux qui a failli le pousser au suicide. “J’avais 16 ans, je voulais aider ma famille, mais elle me mettait trop de pression. Là-bas (au Togo) quand on est pauvre, tout le monde l’est et on est tous solidaires les uns des autres”, explique Adebayor avant de continuer.

sauvé par son meilleur ami

“Les gens pourraient prendre une balle pour toi. Mais quand tu réussis, c’est comme si tu devais tout à tout le monde. Je gagnais 3 000 € par mois et ils voulaient une maison à 500 000 €. Le club n’était pas content de mon comportement à l’époque. Je me souviens de m’être assis au bord de mon lit un soir et je me suis demandé "Qu’est-ce que je fais ici ? Personne n’est content de moi, quel est l’intérêt de vivre ?”. Une situation insupportable pour le joueur qui était prêt à passer à l'acte.

“Alors, je suis descendu à la pharmacie en bas de chez moi, j’ai acheté plusieurs boîtes de médicaments, a poursuivi l’international togolais. Ils ne voulaient pas me vendre tout ça mais j’ai dit que c’était pour une association caritative au Togo. J’ai fait toutes les préparations, j’étais prêt à partir. Mais j’ai appelé mon meilleur ami à minuit. Il m’a calmé, m’a dit que j’avais beaucoup de choses à faire et le potentiel pour changer des choses en Afrique. Cela m’a fait réfléchir. Je me suis dit que Dieu devait avoir un plan pour moi.”

Finalement, Emmanuel Adebayor est sorti de sa spirale négative en rejoignant l’AS Monaco deux saisons plus tard. La suite, tout le monde la connait.

À découvrir aussi

Tu aimeras aussi

voir la suite des articles

Rejoins la communauté