Critiqué pour son entrecôte "en or", Ribéry répond sur Instagram !

Florian M. - samedi 05 janvier 2019 6.3k Likes

Le football est un sport réputé pour de nombreuses choses plus ou moins positives. D'abord, c'est un sport populaire, qui a le pouvoir de rassembler les peuples, de déchaîner les passions et d'apaiser les tensions. Mais parfois, certains préfèrent isoler le négatif sans se soucier de tous les bons côtés du sport le plus suivi au monde.

Ce vendredi, les réseaux sociaux explosaient sous les partages, les retweets ou les commentaires concernant un sujet très sensible en France : l'argent dans le football. Au beau milieu des manifestations et des débats sociaux tels que ceux des Gilets Jaunes, il ne fallait pas plus pour créer une polémique. Et un personnage médiatique en a fait les frais ce vendredi soir : Franck Ribéry.

Addition salée

Tout commence sur le compte Instagram du joueur du Bayern Munich, qui a décidé de prendre quelques jours de vacances du côté de Dubaï. Pour l'occasion, l'intéressé s'est rendu dans l'un des restaurants les plus célèbres de la planète, le Nusr-Et Dubaï où exerce le très populaire Salt Bae. Et au menu pour Franck Ribéry ? Une soit-disant "entrecôte à 1200 euros, recouverte d'or", comme l'affirme le média allemand Bild.

Une petite folie qui n'a pas plu à tout le monde, et qui a causée une petite vague d'indignation sur les réseaux sociaux. Des critiques très sèches, à l'image de celle de la journaliste Audrey Pulvar.

Audrey Pulvar, qui demande à Franck Ribéry de dépenser son argent plus intelligemment dans des causes qui méritent d'être soutenues, oublie alors ce qu'a pu faire le joueur par le passé. Dans la foulée, la journaliste a été victime de la contre-attaque des twittos qui n'ont pas hésité à lui rappeler le prix de la monture de ses lunettes.

Avec ce tweet, Ummah Charity fait référence à un don de 150 000 euros fait par le couple Ribéry en 2017, au profit d'une ONG Syrienne.

Un repas à 1200 dirhams !

Malheureusement, ce que les médias ont oublié de rappeler, c'est qu'à Dubaï, il est relativement difficile de régler un achat en euros. Car dans la ville-état, c'est en dirhams émiriens que se font les transactions. Donc pour se remettre dans le contexte, Franck Ribéry n'a pas mangé une pièce de boeuf à 1250 euros, mais à 1250 dirhams, soit l'équivalent de 300 euros. Si cela fait quand même un peu cher pour un morceau de viande de 400 grammes, il ne faut pas oublier que chacun est libre de faire ce qu'il veut de son argent. Il y a quelques semaines de cela, des joueurs comme Messi, Pogba ou encore Beckham ont dîné dans le restaurant en question, sans pour autant essuyer de critiques.

La réponse de Franck Ribéry sur Instagram :

Sur Instagram, l'ancien joueur de l'Olympique de Marseille a souhaité réagir via sa story. Il a d'abord teasé sa communauté, avant de livrer son ressent. Il a évoqué sa réussite, les critiques, et la sélection des médias à son encontre. Car le joueur n'a pas oublié de dire que les médias parlaient de lui quand il se payait un morceau de viande doré, mais pas quand il faisait des dons à des associations.

Le message a le mérite d'être clair.

À découvrir aussi

Tu aimeras aussi

voir la suite des articles

Rejoins la communauté