Sala était “dégouté” par le comportement de Waldemar Kita

Hugo Saturnin - mardi 21 mai 2019 0 Like

Mercredi soir, la chaîne L'Equipe diffusera un reportage consacré au transfert et la mort d’Emiliano Sala en janvier dernier. L’occasion de revenir sur les coulisses du transfert de l’Argentin vers Cardiff et sur le drame qui a suivi.

La chaîne dévoile notamment dans son reportage un message vocal inédit dans lequel Emiliano Sala explique à l’un de ses proches être poussé vers la sortie par Waldemar Kita, le président du FC Nantes. Un message envoyé le 6 janvier, soit 13 jours avant son transfert à Cardiff City et 15 jours avant sa disparition. Sala y évoque un appel de Franck Kita, directeur général délégué du club nantais, à Meissa N’Diaye, l’agent du joueur.

“Eux (Waldemar et Franck Kita) veulent me vendre. Il y a l’offre de Cardiff aujourd’hui. De leur côté, ils ont négocié pour gagner beaucoup d’argent. Donc eux veulent absolument que je parte là-bas. C’est vrai que c’est un bon contrat, mais sportivement, ce n’est pas intéressant pour moi”, explique Sala, visiblement pas conquis par le projet de Cardiff.

Sala détruit Waldemar Kita

L’Argentin explique notamment à son proche qu’il ne semble pas pouvoir rester au FC Nantes, tout en égratignant la stratégie de son ancien président. “Eux essayent par tous les moyens que j’aille là-bas. Moi, je n’ai pas peur d’aller là-bas. Mais, je me dis que Meissa doit me trouver quelque chose de mieux d’ici à la fin du mercato. D’un autre côté, je ne veux pas parler avec Kita parce que je n’ai pas envie de m’énerver. C’est une personne qui me dégoûte quand il est en face de moi.”

“Lui, aujourd’hui, il veut me vendre à Cardiff car il a fait une super négociation, il va rentrer l’argent qu’il veut. Lui, il veut que je parte là-bas, il ne m’a même pas demandé à moi. Lui, il ne s’intéresse qu’à l’argent. Je ne sais pas quoi faire car comme je t’ai dit c’est moi qui dois me lever tous les matins et voir le visage de cette personne-là. Donc, c’est très dur, très dur parce que j’ai l’impression qu’il n’y a pas beaucoup de gens qui se mettent à ma place.”Un message qui en dit long sur les rapports tendus qu'entretenaient l’attaquant avec le dirigeant des Canaris.

La réponse de Waldemar Kita

Kita a néanmoins tenu à réagir à ce message dans un entretien accordé à L’Equipe ce mardi. "N’oubliez pas quelque chose: il était très content de partir, il l’a dit à tout le monde quand il est revenu au club. Il faut arrêter de faire croire aux gens qu’on l’a forcé à partir”, se défend le président nantais, qui assure donc que Sala était enthousiaste vis-à-vis de ce transfert.

Une histoire qui devrait une nouvelle fois relancer les débats autour des circonstances de cet accident tragique.

À découvrir aussi

Tu aimeras aussi

voir la suite des articles

Rejoins la communauté