La très lourde sanction infligée à un Lyonnais pour un fumigène craqué

Joffrey P. - lundi 25 novembre 2019 0 Like

Lyon s'est imposé ce weekend face à l'OGC Nice (2-1), pour la 14e journée de Ligue 1. Les Gones ont retrouvé le goût de la victoire après la défaite cinglante deux semaines auparavant au Vélodrome, face à l'OM (1-2).

Si l'essentiel a été fait sur le terrain, il y a également eu de l'animation en tribunes. Le groupe de supporter "Lyon 1950" fêtait ses 10 ans d'existence et avait prévu une grande célébration, avec chants, tifos et fumigènes... L'usage de ces fumigènes a même retardé d'un quart d'heure le début de la seconde période/

D'après L'Equipe, 6 supporters lyonnais ont été identifiés par le club, fumigènes en main, puis interpellés par la police. Des sanctions, pouvant aller jusqu'à l'interdiction de stade ont été annoncées... et certaines sont tombées en comparution immédiate selon le témoignage ci-dessous.

Le témoignage d'un lyonnais, qui aurait passé 48h en garde à vue après le match :

(2 ans IDS = 2 ans d'interdiction de stade, ndlr)

Le compte Twitter de l'OL a aussi réagi après la rencontre en réaffirmant le soutien apporté aux supporters, tout en condamnant l'usage de fumigènes.

Le groupe "Lyon 1950" de son côté, a réagi aux événements : "Aujourd'hui, il est temps pour nous de remercier tous ceux qui ont contribué à la réussite de cet anniversaire (...). Les condamnations du week-end ne changent rien. Nous assumons ce qu'il s'est passé, nous avons cadré les choses de façon à assurer la sécurité des personnes, nous déplorons qu'un mec ait trouvé utile de balancer un fumi sur le terrain et n'avions pas pour objectif de retarder la reprise du match." Jean-Michel Aulas promet des sanctions, en plus de celles de la commission de discipline de la LFP et celles déjà tombées pour le supporter ci-dessus...

À découvrir aussi

Tu aimeras aussi

voir la suite des articles

Rejoins la communauté