Setién : "Messi fait partie des joueurs qui ne sont pas faciles à gérer"

Florian M. - dimanche 01 novembre 2020 0 Like

Le 17 août 2020, Quique Setién se faisait limoger par le FC Barcelone suite à la désillusion historique en Ligue des Champions face au Bayern Munich (8-2). Après cela, les dirigeants du club catalan ont décidé d'engager Ronald Koeman, très attendu pour redresser la barre dans un navire en perdition totale.

Très marqué par son expérience catalane, Setién ne s'était jamais exprimé sur la fin de son aventure chez les Blaugrana. Dans une discussion avec Vicente del Bosque pour El Pais, l'ancien entraîneur du Real Betis est enfin passé du silence à la confession. Il a d'abord évoqué le manquement à ses promesses sur le jeu : "Je n'ai pas été moi-même. Je n'ai pas pu ou je n'ai pas su, c'est ça la vérité. Le 8-2 ? Tu es terriblement marqué par ça. Tu rentres dans l'histoire du Barça. J'assume ma part de responsabilité. Un jour, peut-être que j'écrirai un livre sur ça. Une fois viré, j'ai appris que la décision avait été prise bien avant ce match."

Lionel Messi, l'ingérable

L'ancien coach des pensionnaires du Camp Nou a également parlé de Lionel Messi et des difficultés rencontrées pour l'entraîner : "C'est difficile quand quelqu'un est habitué à gagner. Et quand à l'intérieur de lui-même, il se crée une forme d'anxiété qui le fait souffrir lorsqu'il ne gagne pas. L'exigence colossale qui existe aujourd'hui dans le foot l'a influencé, lui comme beaucoup d'autres qui ont besoin de gagner en permanence."

"Il y a des joueurs qui ne sont pas faciles à gérer. Parmi eux, il y a Leo, c'est vrai. Il faut aussi prendre en compte que c'est le meilleur joueur de tous les temps. Qui suis-je pour le remplacer en cours de match ! Il a été accepté comme il est là-bas et n'a jamais été remplacé...", confie l'Espagnol. Avant d'enchaîner : "Il y a une autre facette qui n'est pas celle du joueur et qui est bien plus compliquée à gérer. Il est très réservé mais il te fait comprendre ce qu'il veut. Il ne parle pas beaucoup. Mais regarder, ça il sait le faire..."

Et le technicien de conclure sur l'importance de Messi dans les prises de décisions de la direction : "Je n'ai pas besoin qu'on me dise ce qu'a vécu Tata Martino ou un autre. Je l'ai vécu. J'ai eu des expériences suffisantes pour comprendre et évaluer comment sont ce garçon et les autres."

On se souvient que Tata Martino avait dit à Messi que si ce dernier désirait le faire virer, il n'avait qu'à appeler le président. C'est dire la puissance et la place qu'occupe La Pulga au sein de l'institution.

À découvrir aussi

Tu aimeras aussi

voir la suite des articles

Rejoins la communauté