Voilà pourquoi Arturo Vidal était surnommé "Mange-terre" durant sa jeunesse

Hadrien R. - samedi 17 juin 2017 2k Likes

Joueur atypique, Arturo Vidal fait le bonheur des équipes dans lesquelles il passe. Du Bayer Leverkusen à la Juventus de Turin en passant par le Bayern Munich, le Chilien ne déçoit que très rarement. Technique, rapide, hargneux et capable de marquer des buts décisifs, le milieu de terrain de 30 ans sera d'ailleurs l'un des joueurs à suivre durant la Coupe des confédérations, qui commence ce samedi en Russie. 

Pourtant, tout n'a pas toujours été facile dans le parcours d'Arturo Vidal. Né et élevé dans un des quartiers les plus pauvres de Santiago, il a vite dû se faire une place dans le monde du football malgré les difficultés du quotidien. Habitant dans une bicoque sans chauffage, le foot était pour lui le seul moyen de s'en sortir. Interrogé par l'AFP en marge de la Coupe des confédérations, son ancien entraîneur à Rodelindo, Arturo Olea, a raconté une anecdote incroyable : "On le surnommait le 'Mange-terre' car il tombait et il jouait. On lui donnait même des coups et il continuait. Avoir mal ou être blessé, il s'en fichait." 

Considéré comme un héros au Chili, Arturo Vidal n'a néanmoins pas toujours eu un comportement des plus respectables. Ivre, le joueur a notamment eu un accident avec sa Ferrari en pleine Copa America 2015, ce qui lui a valu de nombreuses critiques de la part de ses fans. La famille du footballeur fait également souvent les gros titres pour des arrestations et abus d'alcool. Son beau-frère est d'ailleurs tragiquement décédé il y a quelques mois après avoir été touché par balles à quelques centaines de mètres de son quartier d'enfance.

À découvrir aussi

Tu aimeras aussi

voir la suite des articles

Rejoins la communauté