L’anecdote incroyable qui prouve que van Dijk est un joueur exceptionnel

Antoine Mérand - mardi 16 octobre 2018 505 Likes

Alexis Sanchez avait déjà balayé les clichés qui disent que les footballeurs sont des pleureuses, lorsqu’en 2016, il joue l’intégralité de la finale de la Copa America (match, prolongations et tirs au but) avec une contorsion à la cheville. Le Chilien transformera son penalty et soulèvera le trophée continental, aux dépens de l’Argentine. Mais en 2018, on a trouvé plus fort.

Le Néerlandais Virgil van Dijk est en pleine ascension. Titulaire indiscutable depuis le début de saison avec Liverpool, il est aussi l’un des artisans de la victoire des Pays-Bas ce week-end face à l’Allemagne (3-0), grâce à son but à la demi-heure de jeu.

Pourtant, selon le sélectionneur hollandais Ronald Koeman, il jouerait avec deux côtes cassées depuis… le 22 septembre.

Virgil van Dijk blessé depuis plusieurs semaines

En marge du match amical Belgique-Pays-Bas de ce soir, Ronald Koeman a déclaré aujourd’hui au journal De Telegraaf que son joueur ne serait pas présent.

"Virgil a joué avec deux côtes cassées depuis plusieurs semaines et a subi des injections constantes pour jouer avec Liverpool ces dernières semaines. Il voulait jouer contre l’Allemagne et il fallait rendre quelque chose au club", déclare t-il, avant d'ajouter qu'il a dû forcer son joueur à ne pas affronter la Belgique, et à rentrer en Angleterre pour soigner sa blessure.

Une blessure qui daterait de la victoire de Liverpool face à Southampton (3-0), mais que le joueur a tenté de soigner sans arrêter de jouer pour autant, pour ne pas rater les chocs de haut niveau auxquels les Reds ont dû faire face : Chelsea (2x), Naples et Manchester City.

Décision certainement inconsciente de la part du défenseur, mais qui démontre une vraie volonté de se battre en toute circonstance, et surtout de ne pas abandonner son équipe. Respect. 

 

À découvrir aussi

Tu aimeras aussi

voir la suite des articles

Rejoins la communauté