Une bourde de Roselyne Bachelot sur Karim Benzema déchaîne les internautes

Jonathan Ferdinand - lundi 21 mai 2018 5.3k Likes

Vendredi, au lendemain de l'annonce de la liste des 23 Bleus retenus pour disputer la Coupe du monde 2018 avec l'équipe de France, Roselyne Bachelot est venue défendre le sélectionneur Didier Deschamps face aux critiques. Dans sa chronique "L'Humeur de Bachelot" sur LCI, l'ancienne ministre de la santé a taclé la lettre ouverte de Booba à Karim Benzema et a remis une pièce dans la machine. Elle a également tiré à boulets rouges sur l'attaquant du Real Madrid, soupçonné d'avoir gêné Raymond Domenech dans son travail de sélectionneur.

La chroniqueuse estime en effet que Benzema a empêché le sélectionneur de l'époque de faire régner son autorité et "d'assurer son esprit d'équipe et de surmonter la création de clans". Elle sous-entend qu'en 2010, l'ancien lyonnais aurait semé la pagaille dans les rangs de l'équipe de France, alors que celui-ci n'en faisait pas partie, puisqu'il n'a pas participé à la Coupe du monde sud-africaine avec les Bleus. Au sujet de la lettre de Booba, l'ancienne ministre lance au rappeur : "Réservez votre hargne pour toutes les vraies discriminations, et pas pour un joueur du Real Madrid avec un salaire de 10M€ la saison, et une clause libératoire à un milliard d'euros."

Quand Roselyne Bachelot agace les internautes :

Une chronique qui n'a pas manqué de faire réagir sur les réseaux sociaux. Certains rappellent que Benzema n'était pas Mondialiste en 2010, d'autres fustigent le contenu de la chronique de Roselyne Bachelot. L'agent du Madrilène, Karim Djaziri a demandé davantage de professionnalisme à l'ancienne femme politique. L'ancien joueur du PSG Tripy Makonda a même conseillé au représentant de "KB9" d'entamer une procédure judiciaire en donnant l'article et l'alinéa du Code pénal correspondant à une poursuite pour diffamation. 

Ce n'est pas la première fois que Roselyne Bachelot tacle un joueur de l'équipe de France, puisqu'elle avait déclaré au sujet de Franck Ribéry, "qu'il était un caïd immature s'en prenant à des gamins apeurés", en référence aux événements de Knysna. Benzema n'a, de son côté, pas souhaité réagir.

 

À découvrir aussi

Tu aimeras aussi

voir la suite des articles

Rejoins la communauté