Le jour où Batistuta a fondu en larmes après un but monumental

Clément P. - mardi 31 mars 2020 0 Like

Neuf saisons. 333 matchs. 203 buts. C’est peu dire que Gabriel Batistuta a marqué la Fiorentina. Et qu’en retour, la Fiorentina a marqué Gabriel Batistuta.

Alors, au moment d’affronter pour la première fois sa chère Viola sous les couleurs de l’AS Roma, l’Argentin craque. Il fait d’abord ce qu’il fait de mieux, plantant un but incroyable. Puis fond en larmes. Trop de souvenirs. De tendresse pour celle qui restera à jamais SON équipe.

Le jour où Batistuta a fondu en larmes après un but incroyable :

Batigol arrive à Florence en 1991, sur la pointe des pieds. Il est méprisé par la presse, qui le qualifie de "bidon", et le voit incapable d’assumer la relève de l’idole Roberto Baggio. Les premières saisons sont chaotiques. En 93, malgré un trident offensif comportant Laudrup et Effenberg en plus de l’ancien de Boca, la Fio sombre en Serie B. Les grands noms quittent le navire. Pas Batistuta.

Ce geste marquera le début de la folle histoire d’amour entre le club et celui qui deviendra le meilleur buteur de son histoire. Mais voilà. La Fiorentina ne parvient pas à remporter la Serie A. Las, et plus proche de la fin de sa carrière que de son début, le goleador décide de tenter sa chance ailleurs, pour accrocher un scudetto. Il signe à la Roma au début de la saison 2000-2001.

Et ce qui devait arriver arriva. Le 26 novembre 2000, pour la 8e journée de championnat, la Louve reçoit Florence. Un déchirement pour Batigol. À la 83e minute, il envoie une merveille de frappe sous la barre adverse. Ses coéquipiers exultent, pendant que lui reste de marbre, avant de fondre en larmes.

Quelques mois plus tard, l’AS Rome décrochera le 3e titre de son histoire.

À découvrir aussi

Tu aimeras aussi

voir la suite des articles

Rejoins la communauté