Souvenez-vous : le but mythique de Drogba contre Newcastle en 2004

Hugo Saturnin - lundi 11 mars 2019 1.7k Likes

Retraité des terrains depuis novembre 2018, Didier Drogba a été l’un des meilleurs joueurs que l’Olympique de Marseille ait pu compter dans son effectif. Même si l’Ivoirien a porté les couleurs du club durant une seule saison, l’attaquant a marqué les esprits des supporters phocéens de par son charisme et son talent face au but. En ce 11 mars, Didier Drogba souffle ses 41 bougies, l’occasion de se pencher sur l’un de ses buts mythiques inscrits avec l’OM.

Nous sommes le 6 mai 2004 dans cette journée si spéciale. L’Olympique de Marseille accueille dans son antre du Vélodrome Newcastle pour le compte de la demi-finale retour de la Coupe de l’UEFA. Après avoir accroché un match nul à l’aller (0-0), les Marseillais espèrent bien négocier cette partie pour retrouver une finale européenne, cinq ans après la désillusion face à Parme (0-3). Dès le début de la rencontre, Didier Drogba décide de prendre en main le match grâce à une réalisation devenue mythique.

Le but magique de Didier Drogba :

Sur un coup franc mal négocié de la part des Anglais, la défense de l’OM arrive à dégager le ballon hors de sa moitié de terrain. Un sauvetage qui permet aux Olympiens de prendre de vitesse les Magpies et partir dans une contre-attaque emmenée par Camel Meriem. Le Français sert parfaitement Didier Drogba en profondeur qui, d’un geste technique exceptionnel, se débarrasse dans sa course d’un défenseur adverse avant de crucifier le portier anglais à bout portant.

Une réalisation qui permet aux Phocéens d’ouvrir le score dans cette partie (17e) et faire la course en tête. Didier Drogba s’offrira un doublé en fin de match (2-0) qui permettra à Marseille de retrouver les joies d’une finale européenne. Ce 6 mai 2004 restera gravé comme une date à part dans la carrière de l’Ivoirien. Ce jour-là, le joueur sera élevé au rang de véritable héros dans la cité olympienne et se révélera pour la première fois aux yeux de l’Europe entière.

À découvrir aussi

Tu aimeras aussi

voir la suite des articles

Rejoins la communauté