Le dérapage raciste de Guardiola en conférence de presse

Steve K. - mardi 11 décembre 2018 1.4k Likes

Il ne le pensait certainement pas, mais sa petite phrase fait du bruit sur les réseaux sociaux à l'heure actuelle. En conférence de presse, Pep Guardiola a volé au secours de Raheem Sterling, victime d'injures racistes lors du match de Premier League entre Chelsea et Manchester City ce week-end (1-0). Le technicien espagnol a eu des propos très élogieux vis-à-vis de l'ailier anglais, "un homme incroyable", et s'est montré extrêmement humain dans ses propos sur la diversité.

"Nous devons nous battre pour les droits de l’Homme afin de créer une société meilleure pour l’avenir. Aujourd’hui, c’est dangereux, pas seulement en Angleterre, mais dans toute l’Europe", a ainsi glissé l'ancien entraîneur du Barça en conférence de presse. Des mots magnifiques, qui ont malheureusement été assombris par une phrase sans doute maladroite, mais qui a finalement beaucoup choqué sur Twitter.

Le dérapage de Guardiola en conférence de presse :

"Mes enfants vont à l'école avec des Indiens, des Noirs... et des gens normaux", a ainsi lâché le coach catalan en conférence de presse. On peut sincèrement penser qu'il ne souhaitait pas dire cela, et que Guardiola a simplement payé son manque de maîtrise de la langue anglaise sur ce coup. On aurait tendance à lui laisser le bénéfice du doute... Malheureusement, sur les réseaux sociaux, les Twittos ont rapidement réagi très négativement, surtout lorsque l'on sait qu'Eto'o et Yaya Touré, deux anciens joueurs de Guardiola, l'avaient ouvertement accusé d'être raciste.

Alors, à votre avis, faute de langue ou vrai dérapage ?

À découvrir aussi

Tu aimeras aussi

voir la suite des articles

Rejoins la communauté