Le jour où Fabregas a donné une leçon d'intelligence à Willian et Pedro

Antoine Mérand - jeudi 04 octobre 2018 1.5k Likes

« Le football, ce ne sont que des milliardaires qui courent après un ballon. » Premièrement, ils sont millionnaires. Ensuite, ce sont eux qui font circuler le ballon. Nuance qui a toute son importance. Et puisqu’on est parti pour faire tomber les clichés de ce sport définitivement mal compris car victime de son succès, le football, ce ne sont pas que des gars qui jouent avec leurs pieds. Non.

N’importe lequel d’entre nous qui s’entraînera quotidiennement finira par savoir faire une passe ou jongler avec la balle. La différence, elle se fait dans la tête. C’est le cerveau qui dirige le pied, et pas l’inverse. Le talent repose avant tout sur l’intelligence de jeu, sur ce qu’on fait avec le ballon. La beauté du geste, c’est un plus pour le spectacle. Certains en bénéficient, comme Messi ou Neymar, qui aiment soigner la forme. Pour d’autres, comme Fabregas, c’est le fond qui prédomine.

Milieu de terrain du Arsenal des années 2000, Fabregas a changé de camp en 2014 en s’engageant avec Chelsea, avant de rallier l'AS Monaco. Un jour, l'Espagnol a prouvé à tous qu'il avait encore toute sa tête.

La leçon d'intelligence de Fabregas à Willian et Pedro :

La règle est simple : récupérer tous les plots correspondant à la couleur de son poteau le plus rapidement possible. Et pendant que ses compères Pedro et Willian commencent par aller chercher le plot le plus éloigné, Fabregas, bien moins rapide que ses équipiers, choisit d'aller vers le plus proche, avant d'effectuer un parcours horizontal pour les plus éloignés, rendant ainsi sa course plus linéaire et donc plus rapide dans l'exécution. Pas bête. 

À découvrir aussi

Tu aimeras aussi

voir la suite des articles

Rejoins la communauté