Ce but magique de Trezeguet qui a crucifié l'Italie en 2000

Hugo Saturnin - mardi 02 juillet 2019 0 Like

C’était le 2 juillet 2000. Dix neuf ans déjà que l’équipe de France disposait de l’Italie en finale de l’Euro 2000 au terme d’un match plein de rebondissements (2-1). Ce jour-là, les Bleus de Roger Lemerre vont tout simplement remporter une rencontre historique, certainement l’un des plus beaux succès de l’histoire de l’équipe de France.

Après un début de match plutôt ouvert avec de nombreuses occasions, les deux équipes rentrent au vestiaire sur un score vierge. Mais dès l'entame de la seconde période, les choses tournent mal pour les coéquipiers de Didier Deschamps avec l'ouverture du score peu avant l'heure de jeu de Marco Delvecchio. La Nazionale va conserver son avance jusque dans le temps additionnel, moment choisi par Sylvain Wiltord pour briller.

Fabien Barthez effectue un dernier dégagement sur coup franc à quelques secondes de la fin de la partie. Un long centre qui parvient jusqu'à David Trezeguet, qui dévie de la tête pour Wiltord, tout juste entré en jeu, qui décoche une frappe croisée du pied gauche et arrache l'égalisation et la prolongation à la toute dernière minute. Miraculés, les Bleus vont définitivement assommer les Italiens dans la première période la prolongation.

Entré en jeu en cours de match, Robert Pirès déborde sur le côté gauche avant de centrer vers David Trezeguet. L’ancien joueur de la Juventus réalise une reprise de volée imparable qui vient tromper Francesco Toldo. La règle du but en or offre la victoire au premier buteur de la prolongation, la France réalise le doublé deux ans après sa victoire en Coupe du monde. Magique.

Le résumé de la finale de l’Euro 2000 :

À découvrir aussi

Tu aimeras aussi

voir la suite des articles

Rejoins la communauté