Ce que disaient les Bleus sur Ronaldo la veille de la finale de la CDM 2018

Colin D. - lundi 25 mars 2019 1.2k Likes

La veille du 12 juillet 1998, date de la finale du premier Mondial remporté par la France, les joueurs de l’équipe de France étaient anxieux. Leurs craintes tournaient autour d’un homme, Ronaldo. Alors que le Brésilien était annoncé incertain car malade, les défenseurs des Bleus étaient malgré tout captivés par l’attaquant brésilien et ses prouesses techniques. La tension était palpable, comme le montre l'incroyable séquence ci-dessous.

 

Quand les Bleus étaient en panique devant Ronaldo :

Choisi pour remplacé Laurent Blanc, suspendu après avoir reçu un carton rouge en demi-finale, Frank Lebœuf a reçu les conseils de ses coéquipiers. Parmi eux, Marcel Desailly. L’ancien joueur de Chelsea et du Milan AC avait déjà affronté Ronaldo. Au vu de son discours, le Français avait souffert de leur confrontation dans le derby de Milan. Mais Desailly n’était pas le seul à admettre ses craintes et son admiration pour "Il Fenomeno". Lilian Thuram, Bixente Lizarazu et même Aimé Jacquet semblaient inquiets à l’idée d’affronter celui souvent décrit comme le meilleur attaquant de tous les temps.

Une scène aussi cocasse que passionnante, qui atteste de la bonne humeur du camp français, mais aussi du sérieux et de l’implication de ces champions, qui ont porté la France il y a plus de 20 ans.

À découvrir aussi

Tu aimeras aussi

voir la suite des articles

Rejoins la communauté