La réaction parfaite de Guardiola après le penalty accordé à City

Antoine Mérand - jeudi 08 novembre 2018 2.7k Likes

Ceux de notre génération ne l’ont pas connu comme joueur, mais savent ce qu’il vaut en tant qu’entraîneur. A l’instar de Zinédine Zidane en 2015 au Real, Pep Guardiola a commencé sa carrière de coach professionnel en 2008 en passant directement par la grande porte, au Barça.

En quatre ans, il remportera 14 trophées, dont deux Ligues des Champions et trois championnats d’Espagne, avec un ratio impressionnant de 183 victoires pour seulement 23 défaites. En 2013, il décide de prendre en main les derniers vainqueurs de la Ligue des Champions, le Bayern Munich. S’il ne parviendra pas à réitérer l’exploit de brandir la coupe aux grandes oreilles, il soulèvera trois fois de suite le trophée de Bundesligua et de la Coupe d’Allemagne. Là encore, le bilan est sans appel : 121 victoires pour 19 défaites.

Il tire sa révérence après trois saisons, et s’envole pour Manchester City, avec qui il réalise le triplé championnat, Coupe de la Ligue, Community Shield en 2018. Des performances impressionnantes de régularité et de gestion de son effectif, auxquelles sa personnalité charismatique et sa passion du jeu ne sont pas étrangères.

Hier soir, il a d’ailleurs prouvé toute sa bienveillance lors du match de Ligue des Champions qui opposaient les Citizens au Shakhtar Donetsk.

Au-delà de la victoire écrasante (6-0), on retient de ce match de Manchester City une simulation grossière de Raheem Sterling en première période, qui amènera un penalty transformé par Jesus (24’). Si l’international anglais a tenu à s’excuser après le match, en admettant ne pas avoir senti de contact, la réaction de Guardiola au moment de la faute imaginaire va mettre à mal toutes vos idées reçues sur le manque de fair-play dans le foot.

La réaction de Pep quand Sterling obtient un penalty imaginaire :

Le coach espagnol n'est pas allé voir le quatrième arbitre, comme indiqué dans le tweet, mais le banc de son équipe. Une attitude non moins rare sur les terrains de football. Guardiola déclarera en fin de match qu'il aurait préféré que son joueur avertisse l'arbitre.

À découvrir aussi

Tu aimeras aussi

voir la suite des articles

Rejoins la communauté