Le but fou qui a fait entrer Henry dans l'histoire d'Arsenal

Colin D. - vendredi 03 août 2018 2.5k Likes

Thierry Henry est une légende d’Arsenal. Certains défendront l'idée qu’il est LA légende du club. Quoi qu’il en soit, les fans des Gunners s’accorderont à dire que le Français a marqué l’histoire des Canonniers. Il y a 19 ans, jour pour jour, un jeune gamin, inconnu de tous, débarquait à Londres en provenance de la Juventus. Les observateurs considèrent son passage en Italie comme un échec. Henry, lui, l’appelle « leçon ». Il est donc excusable pour le public anglais de n’en savoir que trop peu sur ce jeune Français de 21 ans. Pourtant, Henry aura pour destin d’alimenter les débats portant sur le meilleur attaquant que l’Angleterre ait jamais abrité dans son championnat au milieu des Owen, Shearer, Wayne Rooney et autre Van Nistelrooy.

Pour en saisir l’ampleur, quoi de mieux qu’une de ses oeuvres ? Celle communément classée comme étant la plus belle de toutes. Les fans des Gunners et du championnat le plus populaire du monde ne sauront dire à quoi ce but doit sa beauté. Au contexte peut être ? Sommet de la Premier League face au monstre Manchester United et ses titres multiples. Arsenal, de son côté, se présente comme valeur montante du football anglais, affichant peu à peu son ambition. À moins que ce ne soit l'exécution, pure, inspirée, surprenante de perfection et d’audace ? Les plus sages expliquent que c'est l’ensemble des deux qui a porté Thierry Henry à l’Olympe de la Premier League.

Arsène Wenger et Sir Alex Ferguson n'en reviennent pas

Le Français reçoit le ballon à l’extérieur des 18 mètres, de la part de Gilles Grimandi, suite à un coup franc rapidement joué par Nwankwo Kanu. Sans la moindre hésitation, malgré un défenseur dans son dos, Henry lève le ballon et décoche une frappe lobée, en pivot, qui trouve la lucarne du but de Fabien Barthez. Arsène Wenger s’en leva, applaudit mais peinait à y croire. Sir Alex Ferguson racontait ne pas en vouloir à ses joueurs « parce qu’on ne peut pas prévoir un tel but. Je n’avais jamais vu ça ». Henry restera à jamais dans le coeur et dans l’histoire d’Arsenal pour ce but, ainsi que les 225 autres qu’il inscrivit pour les Gunners. Il quittera le club par la grande porte, se voyant construire une statue à son effigie placée devant la nouvel antre d’Arsenal.

À découvrir aussi

Tu aimeras aussi

voir la suite des articles

Rejoins la communauté