En 2010, Sulley Muntari réalisait la pire entrée en jeu de l'histoire

Clément P. - mardi 28 avril 2020 0 Like

Il y a des joueurs qui se sont fait une spécialité d’être décisifs en sortie de banc. Ces supersubs peuvent faire basculer un match, même en ne rentrant que quelques minutes. Le meilleur de l’histoire est sans aucun doute Ole Gunnar Solskjaer. 

Quant au pire, il n’y a guère de suspense non plus. En 2010 avec l’Inter Milan, Sulley Muntari a réalisé la pire rentrée en jeu de l’histoire, sans aucune contestation possible. Car s’il a été ultra décisif, ce fut en faveur de l’équipe adverse.

En 2010, Sulley Muntari réalisait la pire entrée en jeu de l'histoire :

Saison 2009-2010, 28e journée de Serie A. L’Inter, en route vers un triplé historique, se déplace à Catane, modeste 15e du championnat. Une formalité ? Loin s’en faut ! Le match est accroché, et jusqu’à la 79e minute, il semble promis à un résultat nul. Le score est alors de 1-1. Mais un changement opéré par José Mourinho va faire basculer la rencontre.

Sulley Muntari remplace Esteban Cambiasso à cette minute fatidique. Le Ghanéen condamne son équipe en deux actions et trois minutes de jeu. Dès sa première intervention à la 80e, il écope d’un carton jaune pour un tacle musclé aux abords de la surface, qui donne un bon coup franc à Catane. Dans la foulée, le milieu de terrain détourne le coup de pied arrêté de la main, dans sa surface de réparation. Deuxième jaune, expulsion, penalty pour Catane, 2-1.

Réduite à 10, la formation lombarde encaissera même un ultime but à la 90e minute.

À découvrir aussi

Tu aimeras aussi

voir la suite des articles

Rejoins la communauté