Les propos surréalistes de P. Praud sur les joueurs noirs de Nantes en 88

Jonathan Ferdinand - mardi 08 janvier 2019 1.2k Likes

Dimanche dernier sur Canal+, Olivier Dacourt et Marc Sauvourel diffusaient un documentaire sur le racisme dans le football intitulé "Je ne suis pas un singe". Un documentaire qui a fait parler pour l'entretien organisé entre l'ancien milieu de terrain et un supporter italien de l'Hellas Vérone, ouvertement fasciste. Mais une autre séquence aurait dû retenir également toute l'attention. 

Celle d'un reportage de Téléfoot, signé Pascal Praud en juillet 1988, qui présente les joueurs noirs du FC Nantes avec un traitement extrêmement limite, pour ne pas dire raciste. Un reportage vieux de 30 ans mais qui a enflammé les réseaux sociaux. Dans cette vidéo, on peut y voir les nouveaux joueurs du FC Nantes, tous noirs, Boris Diecket, Antoine Kombouaré et Marcel Desailly se présenter en descendant ou sortant de derrière un arbre, tout en ôtant un masque blanc. "Six de ses titulaires sont noirs", "Oublier ses années sombres", ou encore le morceau Noir c'est noir de Johnny Hallyday, l'écriture du reportage est clairement maladroite et condamnable aujourd'hui.

Le reportage surréaliste sur les joueurs noirs du FC Nantes en 1988 :

"Ce sont des jeunes, ils ont 18 ans, donc ils s'amusent eux-mêmes à caricaturer l'image que certains véhiculent ou pas. Il y a cette part d'auto-dérision. Mais qui est très choquante, aujourd'hui, quand on regarde ça. On est surpris", explique aujourd'hui le présentateur de CNews pour se défendre. Le genre de reportage que l'on ne voit heureusement plus en 2019, les mentalités ont changé, et c'est tant mieux.

À découvrir aussi

Tu aimeras aussi

voir la suite des articles

Rejoins la communauté