L'incroyable astuce de Pickford pour arrêter les penaltys des Colombiens

Jonathan Ferdinand - vendredi 27 juillet 2018 310 Likes

Après plusieurs années d'accidents industriels en compétitions internationales, l'Angleterre a enfin réussi à faire bonne figure lors de la dernière Coupe du monde. La sélection des Three Lions est parvenue à se hisser jusqu'en demies avant d'être sortie par la Croatie. Lors de la petite finale, elle s'est inclinée contre la Belgique mais quand même, ça faisait bien longtemps que les Anglais n'avaient pas aussi bien figuré. Ils sont notamment parvenus à enrayer la malédiction : le traumatisme des tirs au but.

Depuis 1990, l'Angleterre restait en effet sur six échecs en six séances de "pénos". Une malédiction enrayée lors du huitième de finale de la Coupe du monde 2018 contre la Colombie (1-1, victoire 4 t.a.b à 3). Sauf que le gardien anglais Jordan Pickford aurait "triché" pour reprendre un terme scolaire. Le portier d'Everton a en effet inscrit sur sa gourde les endroits où les Colombiens ont l'habitude de tirer leur penalty. C'est ce qu'a révélé l’entraîneur des gardiens des Three Lions, Martyn Margetson, cette semaine à la BBC. Sur la vidéo ci-dessous, on peut voir certaines des inscriptions qui figurent sur la gourde bleue de l'international anglais.

Martyn Margetson explique : "Après les 120 minutes, on a changé les gourdes. Il regardait qui tirait le penalty et se fiait ensuite à ce qui était écrit dessus. Par exemple, Carlos Bacca a tendance à tirer au centre." La suite ? Bacca tire plein centre et Pickford l'arrête. Margetson précise par ailleurs que l'idée n'était pas de lui, encore moins de Pickford mais de l'équipe britannique de hockey sur gazon féminin, médaillée d'or aux JO de Rio en 2016. Une technique qui n'est pas formellement interdite. Mais, antisèche quand même, à l'école, c'était heure de colle...

L'astuce de Pickford pour arrêter les tirs au but colombiens :

À découvrir aussi

Tu aimeras aussi

voir la suite des articles

Rejoins la communauté