Revivez le discours mythique d'Aimé Jacquet aux attaquants de France 98

Maxime H. - Monday 10 October 2016 2k Likes

Aimé Jacquet restera à jamais un entraîneur à part. Le pionnier, celui qui a mené pour la première fois la France vers un sacre mondial. Au-delà de ce titre honorifique, Jacquet a également prouvé qu'il était un manager génial. En témoignera éternellement son discours aux attaquants, peu avant la Coupe du monde 1998.

"Muscle ton jeu Robert." Nul ne peut nier que ces quatre mots sont devenus mythiques. Sait-on cependant d'où sont tirées ces paroles ? Elles proviennent du documentaire "Les Yeux dans les Bleus", réalisé par Stéphane Meunier avant et pendant la Coupe du monde 1998 en France. Plus précisément d'une causerie intimiste du sélectionneur Jacquet aux attaquants des Bleus : Youri Djorkaeff, Zinédine Zidane, Christophe Dugarry, Stéphane Guivarc'h, David Trézéguet, Bernard Diomède, Robert Pirès et Thierry Henry.

Découvrez ce moment ancré dans l'histoire :

"Bon, je serai impitoyable parce que vous avez la liberté de faire ce que vous voulez", voilà comment Jacquet commence son discours face aux talents offensifs de l'équipe de France, tous captivés comme des enfants. Le sélectionneur les motive, les secoue et, parfois même, les recadre. Il les tient en haleine en les responsabilisant : ces 8 garçons doivent dynamiser l'ensemble de la sélection. Ils doivent être les héros de tout un pays qui organise, pour la première depuis l'Euro 1984, une grande compétition chez lui. 

Sans aucun doute, ce discours a très largement compté dans la quête du sacre mondial. Henry a fini meilleur buteur français, Trézéguet s'est définitivement révélé, Pirès a laissé de très gros espoirs, Djorkaeff a fait le liant entre le milieu et l'attaque et Zidane a été le héros de tout un peuple. 

Aimé Jacquet, merci pour ce moment. Comme quoi, ça ne coûte pas plus cher de bien parler.

Add a comment +

To discover

You may also like

load more posts

Join the community