Willy Sagnol allume Aymeric Laporte sur l'équipe de France !

Jonathan Ferdinand - samedi 06 octobre 2018 550 Likes

Ce jeudi, Didier Deschamps a donné sa liste pour les matches de l'équipe de France prévus face à l'Islande et l'Allemagne. Une liste marquée par les retours de Mamadou Sakho et Kurt Zouma au poste de défenseur central. Pour pallier l'absence de Samuel Umtiti et Adil Rami, le sélectionneur a préféré les deux anciens pensionnaires de Ligue 1 plutôt qu'Aymeric Laporte, pourtant très bon avec Manchester City.

C'est à ce demander si DD et le Citizen n'entretiennent pas des relations compliquées. Plusieurs fois, Laporte a affiché son mécontentement de ne pas être appelé sur les réseaux sociaux. Il avait même soutenu Adrien Rabiot dans son refus d'être suppléant. Ancien sélectionneur des Espoirs, aujourd'hui consultant RMC Sport, Willy Sagnol est revenu sur sa relation avec l'arrière central formé à Bilbao. Et le moins que l'on puisse dire, c'est qu'il ne le porte pas dans son cœur. Sur le plateau du Vestiaire, l'ancien international français a sorti les crampons visés pour assené un tacle appuyé au joueur de City.

Willy Sagnol allume Aymeric Laporte :

"Je l'ai entrainé en Espoirs. Pour être tout à fait honnête, je n'ai pas eu beaucoup d'atomes crochus d'un point de vue humain. Parce que c'était un joueur qui, à chaque fois qu'il arrivait aux rassemblements le lundi matin, il avait un problème : soit la cuisse, soit le dos, soit la tête, soit l'oreille, soit l'orteil. Il avait toujours un problème. Et on se posait toujours la question avec le staff. En fait, il n'est pas heureux d'être là. A chaque fois qu'il vient, il veut pas s'entrainer parce qu'il a mal. Et après, comme il s'entrainait pas il ne jouait pas, et comme il ne jouait pas, il n'était pas heureux. C'était dur à gérer. Donc si t'as un joueur comme ça dans l'effectif ça va, mais quand t'en as 3-4 c'est compliqué. Tu t'en sors pas", avant d'enchaîner.

"Et j'ai jamais senti de sa part, une envie profonde de porter le maillot Bleu. Il avait envie de jouer dans une équipe nationale parce que c'est prestigieux, parce que tu peux gagner des titres, mais un amour pour le maillot Bleu, je ne l'ai pas senti. Sa vie fait qu'il est aussi intéressé par l'Espagne et je comprends cela. Mais à un moment donné il faut choisir. Il faut pas se dire : le premier qui m'appelle c'est là où je vais. Un maillot Bleu ça représente quelque chose (...). Ou tu lui donne tout ou tu lui donne rien. "

À découvrir aussi

Tu aimeras aussi

voir la suite des articles

Rejoins la communauté