Les SMS qui montrent que Sala ne devait pas prendre l'avion accidenté

Florian M. - samedi 26 janvier 2019 3.7k Likes

Ce week-end, les fans de football se posent encore beaucoup de questions sur l'un des sujets les plus importants de la semaine dans le paysage du ballon rond : la disparition tragique d'Emiliano Sala. L'Argentin de 28 ans venait de signer un contrat avec Cardiff City en Premier League, avec qui il devait débuter l'entraînement le mardi 22 janvier. Malheureusement, ce dernier n'est jamais arrivé à destination.

La raison ? L'avion dans lequel Sala se trouvait a disparu des radars alors qu'il venait de survoler l'île britannique de Guernsey. Après des recherches intensives le mardi et le mercredi, les secouristes ont décidé d'abandonner. Mais de nombreux documents montrent que l'avion et le pilote étaient loin d'être fiables pour transporter un "passager payant", tel que devait l'être Emiliano Sala. Sky Sport News a publié une conversation SMS entre Sala et l'un de ses nouveaux coéquipiers à Cardiff, Jack McKay. Cette dernière fait froid dans le dos.

La conversation entre Sala et McKay :

Le journaliste de Ouest-France Arnaud Wajdzik a publié la traduction de l'échange entre les deux hommes. On apprend qu'Emiliano Sala était à la recherche d'un vol aller-retour entre Nantes et Cardiff, avec un retour prévu le lundi soir. Jack McKay explique à Sala que son père (Willie McKay, qui est agent de joueurs), peut trouver une personne et un avion afin de faire le trajet, gratuitement.

Un trajet gratuit, à une seule condition : qu'Emiliano Sala aide Jack McKay "à marquer beaucoup de buts." Un deal alléchant pour celui qui avait terminé la première partie de saison de Ligue 1 avec 12 buts en 19 rencontres.

Arnaud Wajdzik nous apprend également que "Cardiff City envisagerait une action en justice après la disparition du joueur." Ils pointent "un avion monomoteur construit en 1984 et piloté par un ingénieur gaz à temps partiel." Le club aurait également évoqué une perte de 14 millions de pounds.

Une conversation qui révèle surtout qu'Emiliano Sala souhaitait simplement prendre son avion comme tout le monde pour aller saluer une dernière fois ses copains nantais. Mais qui, probablement dans une envie de bien faire, s'est dirigé dans une voie sans issue et malheureusement fatale.

À découvrir aussi

Tu aimeras aussi

voir la suite des articles

Rejoins la communauté