Zlatan Ibrahimovic compare Eric Bailly à un esclave

Luxmana P. - Tuesday 16 August 2016 1.4k Likes

Zlatan Ibrahimovic n'a pas sa langue dans sa poche. Le géant suédois est même allé trop loin à propos de son coéquipier, Eric Bailly.

Déjà décisif devant les buts avec Manchester United, en témoigne sa jolie réalisation lors de la victoire des Red Devils sur la pelouse de Bournemouth (3-1), Zlatan Ibrahimovic l'est tout autant sur les réseaux sociaux. Habitué aux punchlines en tout genre, l'ancien attaquant du Paris Saint-Germain a peut-être dépassé les limites dans une vidéo publiée par son coéquipier, Eric Bailly.

Le défenseur mancunien a publié sur son compte instagram une vidéo somme toute ordinaire, où il souhaite un joyaux anniversaire à l'un de ses amis, le tout avec la complicité de Zlatan. "Un bon anniversaire, Manu de Norvège. Félicitations, un grand salut d’Ibracadabra et d'Eric Kunta Kinté !", a lâché le buteur en français.

La subtilité est donc à trouver du côté du surnom donné à Bailly : Kunta Kinté. Il s'agit ni plus ni moins d'un esclave africain, personnage principal du roman "Racines", écrit pas Alex Haley. L'oeuvre, récompensée par un Prix Pulitzer, raconte l'histoire d'une famille afro-américaine durant l'époque de l'esclavage aux États-Unis. Kunta Kinté, ensuite renommé "Toby", tente alors à plusieurs reprises de s'échapper avant d'être amputé. Ce célèbre roman a ensuite été repris en mini-série.

Ce coup-ci, Ibra a peut-être zlatané un peu fort et ce, même si Bailly a publié lui-même la vidéo...

Add a comment +

To discover

You may also like

load more posts

Join the community