Gündogan défend Özil et attaque les politiques allemands !

Colin D. - mardi 28 août 2018 1.8k Likes

L’été n’a pas été de tout repos pour les footballeurs allemands. La performance médiocre de la Nationalmannschaft, conjuguée à l’affaire de la photo concernant Mesut Özil, Ilkay Gündogan et le président turc, Recep Tayip Erdogan, ont semé le désordre au sein de la Fédération allemande. Ilkay Gündogan est le joueur dont la situation se rapproche le plus de celle d’Özil dans cette affaire.

D'origine turque à l’instar de son adversaire de Premier League, le joueur de Manchester City avait également posé sur la photo de la tourmente avec Erdogan. Lors d’une interview pour le média allemand WAZ, le Citizen a, dans un premier temps, confirmé les propos d'Özil, dénonçant du racisme. « Me dites pas que ce n’est pas du racisme quand des politiques allemands disent : "La sélection allemande c'est 25 allemands et deux enc***s de chèvres"». Gündogan dit également regretter le départ d'Özil de la sélection : « Il a beaucoup apporté à l’Allemagne et je lui dois beaucoup », avant d'enchaîner « ses explications ne veulent aucunement dire que toute l’Allemagne est raciste ».

Gündogan d’accord avec le fond, pas la forme

Cependant, le Skyblue se dissocie de la décision de son ami. « C’est la décision de Mesut de faire les choses de cette façon. J’aurais fait cela différemment parce que j’ai une personnalité différente de la sienne ». Plus de deux mois après la publication de cette photographie, celle-ci continue de faire couler beaucoup d’encre en Allemagne. Pour rappel, Manuel Neuer et Tony Kroos avaient publiquement contredit les allégations faites par le joueur d’Arsenal. Pas sûr que toutes ces réactions ne motivent Özil à faire machine arrière…

À découvrir aussi

Tu aimeras aussi

voir la suite des articles

Rejoins la communauté