Coupe du monde : 5 choses à savoir sur l’assistance vidéo

Jonathan Ferdinand - mardi 10 avril 2018 233 Likes

Alors que l'assistance vidéo à l'arbitrage (VAR) est déjà en vigueur en Bundesliga et en Serie A, ce n'est pas encore le cas pour la Ligue 1, la Premier League ou la Liga. Malgré les couacs de la VAR lors de la Coupe des confédérations 2017, voire en Allemagne et en Italie, la Fifa a décidé de l'utiliser pour la Coupe du monde 2018 (14 juin-15 juillet). Une décision qui avait beaucoup fait parler entre les pros et les antis arbitrage vidéo.

Parmi les défauts mis en avant par les détracteurs de la VAR, on retrouve l'incompréhension du processus pour les téléspectateurs et surtout les spectateurs présents au stade. En effet, le corps arbitral revoit les images sans que les suiveurs puissent vraiment comprendre la prise de décision depuis les tribunes ou derrière l'écran. Visiblement, la Fifa a entendu les remarques à ce sujet et a décidé de remédier au côté exclusif de cette technologie. Désormais, "les supporters et (télé)spectateurs sont informés du recours à la vidéo par les diffuseurs, les commentateurs et les outils d’info-divertissement", a annoncé l'instance du foot mondial.

En plus de cela, les supporters et téléspectateurs seront aussi informés du résultat de ce recours, sur les écrans géants du stade ou via l'habillage TV. En espérant que cette mesure diminue le temps de flottement provoqué par l'utilisation de la technologie. Surtout, expliciter le motif de la décision permettra aux commentateurs et consultants de ne plus être seuls avec leurs interprétations.

Une chose est sûre, la VAR n'empêchera pas les contestations, à l'image du comportement des Monégasques lors de la finale de la Coupe de la Ligue entre le PSG et l'ASM.

À découvrir aussi

Tu aimeras aussi

voir la suite des articles

Rejoins la communauté