Le record du monde improbable détenu par Erling Haaland depuis ses 5 ans

Florian M. - dimanche 23 février 2020 0 Like

Depuis plusieurs mois, Erling Braut Haaland ne cesse de faire parler de lui. Sur les terrains de football, le Norvégien de 19 ans affole les compteurs et bat de nombreux records de précocité. Cette semaine, l'avant-centre du Borussia Dortmund a prouvé au monde entier qu'il avait l'étoffe d'un grand joueur, en mettant la défense du Paris Saint-Germain en grandes difficultés.

S'il a fait parler de lui avec une frappe exceptionnelle et surpuissante, il a également montré qu'il était un monstre sur le plan physique. Avec un sprint incroyable pour remonter tout le terrain, il a choqué de nombreux observateurs et fans du ballon rond. Mais en réalité, les qualités athlétiques de ce garçon ne datent pas d'hier. Car à 5 ans, il battait déjà des records du monde en athlétisme. Explications.

Sur Twitter, un curieux nommé André Ostgaard a décidé de faire quelques recherches sur Erling Haaland. Il a retrouvé des résultats montrant les recordmans du saut en longueur sans élan. On s'aperçoit alors qu'à 5 ans, le Norvégien a battu le record du monde dans sa catégorie, en sautant à 1,63 mètres. Une performance réalisée le 22 janvier 2006 à Bryne. Le nom du garçon apparaît dans une liste où l'on retrouve des jeunes âgés de 5 à 19 ans, et dans laquelle on peut voir des prodiges tels qu'Usain Bolt ou Armand Duplantis.

Dans un entretien pour le quotidien norvégien Dagbladet, Alfie Haaland (le père d'Erling), témoignait sur les capacités physiques de son fils : "C'était avant qu'il ne commence le football. Quand il était petit, nous l'avons emmené à des meetings d'athlétisme, où il a pu se tester. Erling a pratiqué le handball, l'athlétisme et le ski jusqu'à l'âge de 14 ans."

"Thorir Hergeirsson l'a vu une fois dans un tournoi de handball et voulait qu'il devienne un joueur majeur de la discipline. Je pensais que c'était bien de jouer au tennis et au hand à côté, car cela développe des parties du corps différentes. La polyvalence est une chose importante", concluait-il.

À découvrir aussi

Tu aimeras aussi

voir la suite des articles

Rejoins la communauté