Les exigences hallucinantes de Berlusconi dans son club de D3 !

Jonathan Ferdinand - samedi 06 octobre 2018 492 Likes

L'ancien chef du gouvernement italien Silvio Berlusconi est passioné de football. Président de l'AC Milan pendant 30 ans (1986-2016), il aura emmené la formation rossonero sur le toît de l'Europe. Il incarne le grand Milan, aujourd'hui endormi. L'homme d'affaires italien est tellement fan de foot qu'il s'est d'ailleurs récemment racheté le club de Monza, qui évolue actuellement en D3 italienne.

Et avec son nouveau joujou, "Il Cavaliere" a des exigences pour le moins hallucinantes. A l'instant de Bilbao, il veut que sa future équipe ne soit composée que de "jeunes et uniquement de joueurs italiens". Il entend même imposer une certaine apparence à ses futurs joueurs. "Ils devront avoir les cheveux en ordre, il y a déjà un coiffeur de Monza qui a dit qu'il leur fera des coupes gratuitement. Pas de barbe ni de tatouages, tout comme ils ne devront pas porter fièrement diverses boucles d'oreilles", a-t-il expliqué vendredi lors d'un congrès de son parti Forza Italia, qu'il préside également.

ll souhaite également que leur attitude soit absolument irréprochable, au point de s'excuser à la moindre faute commise dan le jeu ! "Ils s'excuseront auprès des adversaires en cas de faute et traiteront l'arbitre comme un gentleman, a-t-il poursuivi. Si on leur demande des autographes, ils ne feront pas des dessins mais écriront de manière lisible leur nom et prénom et seront toujours vêtus avec sobriété et goût." "Je veux quelque chose de différent du foot actuel", a conclu Berlusconi.

Effectivement Silvio, c'est bien différent, et même plus que cela.

À découvrir aussi

Tu aimeras aussi

voir la suite des articles

Rejoins la communauté