Pourquoi Kalinic, sélectionné dans les 23, ne participera pas à la finale

Florian M. - jeudi 12 juillet 2018 2k Likes

Ce dimanche, la France et la Croatie se retrouveront pour disputer la finale de la Coupe du monde 2018 en Russie. Un moment unique dans la carrière des joueurs des deux sélections. Un rêve ultime et un match à ne surtout pas manquer. Pourtant, l’un des coéquipiers de Luka Modric ne sera malheureusement pour lui pas présent pour disputer la rencontre tant attendue : Nikola Kalinic

Évoluant au Milan AC depuis l’été 2017, l'attaquant n’aura pas la possibilité d’entrer en jeu face aux Bleus. Un fait relativement surprenant qui ne devrait pas poser problèmes aux hommes de Didier Deschamps. Mais un possible handicap pour une équipe croate qui a joué 90 minutes de plus que la France sur ce Mondial.

Pourquoi sera-t-il absent ?

L’histoire de l’absence de Nikola Kalinic est digne d’une mauvaise blague. Pourtant, elle est bien vraie. Lors de leur première rencontre de cette Coupe du monde 2018, les Croates rencontrent le Nigéria au stade de Kaliningrad. S’ils se sont imposés 2-0, les joueurs de Zlatko Dalic ont assisté à une scène étonnante entre le sélectionneur et l’attaquant de 30 ans.

À un moment du match, Nikola Kalinic a ouvertement refusé d’entrer en jeu, estimant qu’il n’avait pas à occuper un rôle de remplaçant. Sans appel, la fédération croate a décidé de le renvoyer de la sélection et donc de la Coupe du monde. Un coup dur pour la Croatie et pour le joueur, qui ne se doutait sûrement pas que ses coéquipiers iraient jusqu'en finale jours semaines plus tard.

L'heure des regrets ?

Contrairement à des joueurs comme Adil Rami ou Florian Thauvin qui jouent peu avec les Bleus, Nikola Kalinic a décidé de prendre un risque énorme en recalant son entraîneur. Là où certains prennent leur mal en patience, il a décidé de se faire entendre.

Malheureusement, le parcours exceptionnel de ses partenaires est l'occasion de se mordre les doigts pour celui qui aurait probablement disputé la dernière Coupe du monde de sa carrière. Dommage pour lui, tant mieux pour l'équipe de France. 

À découvrir aussi

Tu aimeras aussi

voir la suite des articles

Rejoins la communauté