Les 10 meilleurs joueurs bretons de l'Histoire

OMG Staff - Thursday 10 December 2015 2k Likes

Avec Rennes, Lorient et Guingamp, la Bretagne est la région la mieux représentée en Ligue 1. Qui sont les joueurs qui peuvent se targuer de faire partie des meilleurs footballeurs nés au “pays” des chapeaux ronds ? Voici le Top 10 !

 

10. Ronan Le Crom

Parce qu’il est un champion de France hors du commun, Ronan Le Crom mérite bien une place dans notre Top 10. Rappel du fait majeur de sa carrière : quatrième goal du PSG version 2012-2013 (sans doute pour être le cobaye de Zlatan aux entraînements), Le Crom voit son entraîneur Carlo Ancelotti lui offrir quelques minutes de temps de jeu lors du dernier match de la saison à Lorient, sa ville natale. Le geste est symbolique et Le Crom devient officiellement “champion de France”. Pourtant, la rencontre est douloureuse pour lui. Après 20 minutes passées sur la pelouse, le portier breton commet l’irréparable : penalty et carton rouge. Mamadou Sakho enfile les gants et rejoint les buts, pour un moment inoubliable. Ronan Le Crom, champion du troll.

@francefootball.fr @francefootball.fr

 

 

9. Étienne Didot

Le petit Étienne méritait une bien meilleure carrière au vu de son potentiel. Bien qu’il ait fait partie intégrante des équipes de France de jeunes (U18, U19 et Espoirs), Didot n’a jamais connu les Bleus, les vrais. Pourtant, le joueur né a Paimpol dans les Côtes d’Armor a toujours été régulier. Longtemps resté à Rennes dans son cocon familial, Étienne Didot n’a pas su aller plus haut, au grand dam de toute la Bretagne.

@stage-preparation-bretagne.com @stage-preparation-bretagne.com

 

 

8. Jérémy Morel

Vainqueur de la Coupe de la Ligue en 2012 et vice champion de France 2013 avec l’Olympique de Marseille, Jérémy Morel affiche un palmarès plutôt correct. Chaînon essentiel dans le dispositif de Marcelo Bielsa, qui en avait fait un solide défenseur central, l’ancien lorientais n’a jamais su entrer dans le cœur des supporters de l’OM. Parti libre du côté de l’Olympique Lyonnais, Morel a aujourd’hui retrouvé son poste de prédilection, à gauche de la défense, où il est en concurrence avec Henri Bedimo.

@mercato365.com @mercato365.com

 

 

7. Fabien Lemoine

Né à Fougères dans l’Ille-et-Vilaine, Fabien Lemoine a vite su trouver sa place dans le monde du football, et plus précisément à Rennes. Véritable aboyeur et énorme ratisseur de ballons, le milieu de terrain défensif a convaincu les dirigeants de Saint-Etienne de le recruter. Malgré l’ablation d’un rein à la suite d’un énorme choc survenu le 15 août 2010 lors d’un déplacement de Rennes à Nancy, Fabien Lemoine est toujours parvenu à enchaîner les bonnes prestations. Et ce n’est pas Christophe Galtier qui dira le contraire.

@envertetcontretous.fr @envertetcontretous.fr

 

 

6. Julien Féret

Son palmarès n’est pas florissant, il n’empêche que Julien Féret fait partie des meilleurs joueurs bretons de l’histoire, et des références en Ligue 1 au poste de meneur de jeu. Convaincant du côté de Rennes à partir de 2011, le Briochin se voit étrangement poussé vers la sortie par les dirigeants du Stade Rennais en 2014. Qu’importe, Féret relève la tête et file au Stade Malherbe de Caen. En Normandie, le meneur de jeu éclabousse certains matches de toute sa classe, à tel point que le staff rennais le regrette énormément… Extrêmement altruiste, Féret fait dorénavant briller ses petits camarades comme Andy Delort, ou Thomas Lemar avant lui.

@eurosport.fr @eurosport.fr

 

 

5. Jérémy Toulalan

A 32 ans, ce vieux briscard a encore de beaux services à rendre. Homme de fer du grand Olympique Lyonnais du début des années 2000, le milieu de terrain avait déjà la science du foot en lui. Pas étonnant que sa chevelure était déjà grisonnante la vingtaine tout juste passée. Avant de devenir le joueur respecté qu’il est, Toulalan a fait ses armes dans sa ville de naissance, Nantes, où il y jouera la bagatelle de 121 matches. Aujourd’hui à l’AS Monaco, l’international français a connu auparavant une expérience accomplie en Espagne, en terre andalouse à Malaga.

@footafrica365.fr @footafrica365.fr

 

 

4. Yoann Gourcuff

A-t-il passé plus de temps à l’infirmerie qu’en Bretagne ? Fils du respecté coach Christian Gourcuff, Yoann a été pendant de longues années considéré comme étant le successeur de Zinédine Zidane au poste de meneur de jeu de l’équipe de France. Né à Plœmeur, le prodige passé par Lorient puis révélé à Rennes, va définitivement exploser sous les ordres de Laurent Blanc aux Girondins de Bordeaux. Malheureusement pour lui, la suite de sa carrière va rimer avec blessures, lui qui deviendra la victime des médias lors de son tumultueux passage à l’Olympique Lyonnais. Aujourd’hui âgé de 29 ans et cassé de partout, Yoann va tenter de se relancer là où tout a commencé : le Stade Rennais.

@mercato.eurosport.fr @mercato.eurosport.fr

 

 

3. Stéphane Guivarc'h

Né à Concarneau, Stéphane Guivarc’h est un buteur qui a marqué sa région natale. Vainqueur de la Coupe Gambardella en 1990 avec le Brest Armorique, Guivarc’h fait aussi partie de la fameuse équipe de France 1998, et rafle donc la Coupe du Monde. Passé par Auxerre ou encore les Glasgow Rangers, l’attaquant terminera sa carrière sur ses terres, à Guingamp. La Bretagne, il l’aime, puisqu’il va ensuite y démarrer sa carrière d’entraîneur à l’US Trégunc au sein de la Ligue Bretagne, avant d’en devenir le président. Un fidèle parmi les fidèles.

@mothersoccer.fr @mothersoccer.fr

 

 

2. Paul Le Guen

On le connaît en tant que joueur pour avoir porté la tunique du Paris Saint-Germain, ou encore comme entraîneur pour avoir mené l’Olympique Lyonnais au sommet de la Ligue 1, Paul Le Guen est un grand de notre foot français et il est Breton ! L’ancien international français a vu le jour à Pencran, avant de revêtir tour à tour les maillots de l’AS Brest et du Brest Armorique (plusieurs clubs de la même ville, c’est audacieux ça, Paul). Récemment démis de ses fonctions de sélectionneur d'Oman, Le Guen est désormais libre. On attend un retour (aux sources) de Paul, sur le banc d’entraîneur et dans un club breton !

@paris-canalhistorique.com @paris-canalhistorique.com

 

 

1. Gonzalo Higuain

Du côté de la Bretagne, “l’élu” se nomme… Gon-za-lo Hi-gua-in !!! Vous ne le saviez pas ? La star du Napoli, passée par le Real Madrid, est bien née à… Brest ! Le papa du petit Gonzalo était en effet joueur de foot, et est notamment passé du côté du Brest Armorique. Qui n’aurait pas rêvé de voir l’Argentin porter la tunique de l’équipe de France ou d’un club breton ? S’il a finalement choisi l’Albiceleste, pays dans lequel il a grandi, Pipita, comme on le surnomme, n’en reste pas moins un Franco-argentin et Breton avant tout.

@futbolsapiens.com @futbolsapiens.com

 

Pas mal comme vivier la Bretagne, non ?

Add a comment +

To discover

You may also like

load more posts

Join the community