Les 10 plus grands mercenaires du foot !

OMG Staff - Wednesday 08 July 2015 1.1k Likes

Tout le monde connaît et admire ces fameux joueurs emblématiques effectuant toute leur carrière ou presque dans un même club. Mais qu’en est-il des mercenaires du foot ?

Les mercenaires du foot, ce sont ces joueurs qui partent évoluer dans un championnat peu médiatisé et souvent de faible niveau pour des raisons économiques (autrement dit, s’en mettre plein les poches). À noter que s’il s’agit d’un mode de carrière pour certains, être mercenaire est un phénomène très courant chez les stars en fin de carrière, à la recherche de quelques derniers millions. En voici quelques exemples :

 

1. Samuel Eto’o

On vous parlait récemment des goûts de luxe de Samuel Eto’o, voici maintenant comment il parvient à se payer tous ses gadgets ! L’Anji Makhatchkala (pour 20 millions/an !!) ; plus récemment Antalyaspor... Eto’o est un mercenaire de renom.

Découvrez la liste des plus belles voitures de joueurs de foot dont Eto'o est le boss

@lecourrierderussie.com @lecourrierderussie.com

 

 

2. Nicolas Anelka

Fenerbahçe, le Shanghai Shenhua, Mumbai City FC… Tous ces clubs exotiques dans lesquels Anelka est parti se remplir les poches s'ajoutent à certaines piges dans des équipes de championnats majeurs. Un vrai journey-man, en plus d’être un mercenaire.

@football365.com @football365.com

 

 

3. Mathieu Valbuena

Il est encore un novice dans le monde des mercenaires, mais il a frappé fort pour son premier coup : 10 millions d’euros sur 3 ans pour l’ancien phocéen, qui devraient lui faire oublier la différence de climat entre Marseille et Moscou.

@ouest-france.fr @ouest-france.fr

 

 

4. Didier Drogba

Passer de Chelsea à Shanghai, ça paraît déjà suffisamment insensé. Quitter Chelsea après avoir remporter la Ligue des Champions aussi. Gagner près de 12 millions à l’année, ça explique tout. Bien joué Didier !

@telegraph.co.uk @telegraph.co.uk

 

 

5. André-Pierre Gignac

Comment ça se passe les gars, l’OM ne paye pas assez ? En tout cas, Gignac aura très certainement moins de mal à accepter ses non-sélections en Équipe de France maintenant qu’il joue au Mexique… Cela dit, 5 millions par an c’est une douce pommade !

@bfmtv.com @bfmtv.com

 

 

6. Hulk

Le joueur brésilien était courtisé par environ 99% des favoris pour la Ligue des Champions à sa sortie de Porto. Mercenaire dans l’âme, il a privilégié salaire à enjeu sportif très tôt dans sa carrière. Un bel avenir dans le monde des chasseurs de trésors !

@fichajes.net @fichajes.net

 

 

7. Wesley Sneijder

L’ancien meneur de jeu de l’Inter (présent lors du triplé réalisé sous les ordres de Mourinho) avait rejoint Galatasaray pour 5 millions annuels. Alors au top de sa forme (4ème au vote pour le Ballon d’Or), Sneijder a fait un choix étrange... jusqu’à ce que l’on connaisse son salaire.

@imagesman.com @imagesman.com

 

 

8. Lassana Diarra

Les clubs russes (tout du moins les plus grands) payent grassement leurs joueurs, et ça, Lassana Diarra le savait bien. En manque de temps de jeu au Real, il avait décidé de signer à l'Anzhi Makhachkala pour 4 millions par an. Puis au Lokomotiv Moscou pour 5 millions annuels !

@ @eurosport.com

 

 

9. Ronaldinho

Être mieux payé à Flamengo qu’au Milan AC, c’est possible ? Demandez à Ronnie, qui a gagné près de 2 millions annuels en faisant le trajet Italie-Brésil. Avec 9 millions/an, on imagine qu’il a eu de quoi entretenir son goût prononcé pour la fête.

Découvrez à ce propos le top 10 des footballeurs-clubbers !

@ @static.goal.com

 

 

10. David Beckham

Plus de 30 millions sur 5 ans (avec des revenus publicitaires supplémentaires), c’est ce qu’a touché Beckham aux Los Angeles Galaxy. Voici l’exemple parfait de la star en fin de parcours qui signe une dernière pige (relativement longue, ici) pour se remplir encore plus les poches… déjà bien pleines ! Bon allez, paraît-il qu'il a versé son salaire à des enfants malades en signant au PSG. On lui pardonne.

@ap @ap

 

 

Bonus : Zlatan Ibrahimovic

Si Zlatan Ibrahimovic n'est pas encore enclin à partir jouer dans des championnats perdus (encore plus perdus que la Ligue 1, tout du moins), il a tout de même l'étiquette de mercenaire. La raison ? Il a porté les couleurs de la Juventus, de l'Inter et du Milan AC sans scrupule. Pour lui, la compétition passe avant tout. Un gagnant, un vrai. Un mercenaire, sans doute aussi. Mais avec des objectifs radicalement différents des autres joueurs de ce Top 10. Elle court elle court la C1...

@prozlatan.fr @prozlatan.fr

 

Il est important de prendre en compte le mode de vie que recherchent parfois certains footballeurs. Si André-Pierre Gignac et David Beckham sont partis chercher des sous, ils ont aussi fait le choix d'une nouvelle expérience. Une décision peut-être plus compréhensible que les joueurs qui partent au Qatar, aux Émirats ou au fin fond de la Russie...

 

Dans le même thème, découvrez :

Les plus grands traîtres de l'histoire du foot

Ces footballeurs globe-trotteurs qui ont visité toute la planète

Add a comment +

To discover

You may also like

load more posts

Join the community