L'OM est-il le club le plus volé de Ligue 1 ?

Florian M. - lundi 09 avril 2018 2.6k Likes

L'arrivée prochaine de l'assistance vidéo fait grandement débat. Mais s'il y a un club qui se réjouit de son lancement, c'est bien l'Olympique de Marseille. Car encore récemment, le club phocéen n'a pas pu profiter d'un pénalty oublié par Mikael Lesage lors de la réception de Montpellier le 8 avril 2018. Là où l'autre Olympique de la Ligue 1 (Lyon) s'est forgé une très rude réputation, Marseille subirait-il de plus en plus d'injustices ? À en croire les propos de certains dirigeants du club, à commencer par Rudi Garcia, "ça devient lassant".

Pourtant, en janvier dernier, l'OM n'avait pas à rougir. Le cabinet d'études statistiques Opta, rapportait : "Marseille a obtenu 4 penalties lors de ses 7 derniers matches, soit autant que lors de ses 53 précédents." Un fait montrant la qualité de jeu des Olympiens et qui a redonné espoir au président du club, Jacques-Henri Eyraud, qui se plaignait du nombre de penalties obtenus en parallèle par l'Olympique Lyonnais.

Une guerre contre l'OL

Une petite rivalité entre les deux hommes avait d'ailleurs éclatée sur les réseaux sociaux en décembre dernier au sujet de l'arbitrage. Celle-ci avait été relancé en février par Eyraud, qui s'était permis de lancer une nouvelle pique au président lyonnais : "Je ne tacle pas Jean-Michel Aulas. Dire que je fais pression sur les arbitres, c'est une blague ? Demandez-leur combien de fois en un an et demi je suis allé dans les vestiaires des arbitres avant et après le match, ou à la mi-temps... Une fois ! J'en connais qui ne peuvent pas dire la même chose..."

Des erreurs qui s'accumulent

L'OM et les erreurs d'arbitrage, c'est une histoire qui remonte à loin. En cherchant bien, on trouve des articles dénonçant la situation datant de... 2008 ! Lors de la saison 2014-2015, on recense au moins 6 matches durant lesquels Marseille a subi une erreur d'arbitrage, minimum. Certes, cela remonte à quelques années, mais cette saison aussi est le théâtre de nombreuses "injustices" allant soi-disant à l'encontre du club phocéen. En décembre dernier par exemple, c'est contre Rennes, en Coupe de la Ligue, que l'OM n'a pas été aidé par l'arbitre. Le 4 mars 2018 ? Deux penalties sont oubliés par l'arbitre contre Nantes. Puis très récemment, le 8 avril, une faute grossière de Vitorino Hilton sur Kostas Mitroglou n'est pas sifflée. De quoi faire enrager les fans de l'OM. 

Rudi Garcia se plaint-il beaucoup trop ?

Rudi Garcia, l'entraîneur de l'OM n'en peut plus non plus. Déjà, le technicien s'agaçait après le huitième de finale aller de Ligue Europa face à Bilbao : "Le problème, c'est de mettre des arbitres de surface juste pour faire des erreurs, j'ai toujours dit qu'ils ne servaient à rien. L'année prochaine, j'espère qu'il n'y en aura plus besoin, vivement la vidéo..." Puis il a également rappelé après le match du 8 avril contre Montpellier que l'arbitrage n'avantageait aucunement son équipe : "Celui qui me dit qu'il n'y a pas un penalty flagrant... Ça devient lassant, tout simplement lassant, ça fait trois matchs consécutifs, ici au Vélodrome."

À découvrir aussi

Tu aimeras aussi

voir la suite des articles

Rejoins la communauté