Toutes les références foot de PNL dans leur dernier album événement

Jonathan Ferdinand - vendredi 05 avril 2019 414 Likes

Après plus de deux ans d'absence, Ademo et N.O.S, plus connus sous le nom de PNL, ont fait leur retour avec l'album "Deux frères". Si l'album n'est sorti que ce vendredi, le single "Au DD", dévoilé il y a deux semaines a déjà été parodié par un fan de foot en l'honneur du sélectionneur national Didier Deschamps. Dans ce nouvel opus, plusieurs références à la pop culture viennent rythmer les textes. Le football est également de la partie.

Et sans surprise, c'est Ademo, qui lâche toutes les punchlines en rapport avec le ballon rond. Nous vous le racontions plus tôt, il a d'ailleurs notamment suscité la polémique sur Twitter en faisant une bourde sur la célébration de Pauleta sur "Kuta Ubud". "J’ressens les épines, j’descends la pente, j’fais l’avion comme Pauleta", rappe-t-il dans le 12e morceau de "Deux frères". Mais ce n'est pas la seule référence au foot du 4e album des rappeurs originaires de Corbeil-Essonnes.

Romario, Zidane, Rivaldo : PNL est old School

Dans "Blanka", Tarik de son vrai nom cale une référence au Ballon d'Or 2007 Kaká : "Coco joue pas l'kéké, arrive comme Kaká." Toujours dans la 4e piste de l'album : "J'sors ma b... dans les prolongations." Ou encore : "Laisse-moi planer comme un con, meilleur buteur de la saison, avec un cœur vide, avec un cœur", lâche Ademo dans Celsius. Des références au foot plus rares, plus éparses aussi. Romario, Bebeto, Zamorano, Zidane pouvait-on entendre dans le premier album, Papin, Rai, Raul ou encore Rivaldo pouvait-on retrouver dans le troisième opus.

Le morceau "DA", extrait de "Dans la légende", commence par cette punchline devenue mythique : "Ma frappe, y a personne qui l’arrête, penalty, j’souris au gardien, [...] ciseau retourné comme Papin". Toujours dans le millésime 2016 de PNL, Tarik et Nabil martèlent dans "Béné" : "Tu toucheras pas la balle, on te fait la brésilienne". Et si on remonte encore un peu dans le temps, en 2015, dans "Lion", Ademos reprend la devise de l'Olympique de Marseille et cale une référence au manga Captain Tsubasa : "Droit au but comme Mark Landers". "Bats les coui**** du sommeil, tu connais pas le même terrain, rase la crête à Balotelli", entend-on dans le tout premier album du duo.

Bref, pour Ademo, le foot est une source d'inspiration. Et souvent le foot des années 1990-2000, comme s'il y avait une certaine nostalgie. Pour cette raison, mais pas que, on vous conseille vivement ce nouvel opus, surtout si vous êtes fan du genre.

À découvrir aussi

Tu aimeras aussi

voir la suite des articles

Rejoins la communauté