Ballon d'Or : la surprenante anomalie qui frappe le Real Madrid

Colin D. - vendredi 27 juillet 2018 1.7k Likes

Le Real Madrid est une institution du foot au sein de laquelle évoluent les meilleurs joueurs de la planète. C’est une ambition et une marque de fabrique que la Maison Blanche partage avec son éternel rival, le FC Barcelone. Néanmoins, le triple champion d’Europe en titre vient de voir une de ses principales valeurs lui être enlevée.

Le départ de Cristiano Ronaldo pour la Juventus Turin engendre des conséquences qui vont au-delà du sportif. Depuis le transfert de sa star, le Real Madrid ne compte plus aucun Ballon d’Or au sein de son effectif. Une anomalie pour ce club dont la réputation s’est forgée sur le CV et le prestige hors du commun des étoiles qui le représentent. Cette situation est inédite depuis la saison 2000-2001. Arrivé du FC Barcelone après un Euro récompensé d’un Ballon d’Or, Luis Figo avait permis au Real de retrouver son aura d’antan.

Depuis, les détenteurs de la plus convoitée des récompenses individuelles se sont succédés dans le meilleur club du monde : Zinédine Zidane, Ronaldo, Michael Owen, Fabio Cannavaro et Kaka. Jusqu’à Cristiano Ronaldo donc. Si Fiorentino Pérez ne s’attendait certainement pas à ce type de scénario, cette situation tient d'une explication des plus simples. En compagnie de Lionel Messi, le néo-Bianconero est le seul Ballon d’Or encore en activité (les deux joueurs se sont partagés les 10 derniers trophées).

La confirmation de la nouvelle politique du Real

Fiorentino Pérez, président du club, l’avait annoncé lors de la présentation du gardien de but Andriy Lunin. « Peu à peu, nous mettons en place les nouvelles bases du présent et de l’avenir. À notre bel effectif nous voulons ajouter cette jeunesse talentueuse qui marquera l’histoire du football dans les prochaines années. Des jeunes capables de se sacrifier, de travailler et qui visent les sommets. »

Contrairement à la politique adoptée jusqu’alors, l’époque de la collection de stars mondiales confirmées au Real semble toucher à sa fin. À moins que Luka Modric ou Raphaël Varane ne soient récompensés de leur saison étincelante. Rendez-vous en décembre…

À découvrir aussi

Tu aimeras aussi

voir la suite des articles

Rejoins la communauté