Si les joueurs de football étaient des palmes d'or

OMG Staff - Tuesday 17 May 2016 768 Likes

Après Woody Allen, Ryan Gosling, Kirsten Dunst et Mischa Barton, Hatem Ben Arfa a à son tour foulé le prestigieux tapis rouge de Cannes. Preuve que les mondes du cinéma et du ballon rond peuvent parfaitement coexister.

Invité à la projection du film « Loving » de Jeff Nichols, le milieu de terrain de l'OGC Nice, Hatem Ben Arfa, s'était mis sur son 31, ce lundi, pour monter les marches du prestigieux festival de Cannes. À la clef pas de palmes d'or pour lui, mais peut être une idée de reconversion à la fin de sa carrière. Il faut dire qu'ils sont nombreux ces footballeurs qui auraient pu être les héros de longs métrages à succès.

Amour

Hymne à l'amour véritable de Michael Haneke, la palme d'or 2012 arracherait une larme au moins émotifs des hommes. Ce film, Carlo Ancelotti aurait pu l'écrire pour le grand Zinédine Zidane. Il l'a aimé dès le premier regard à la Juventus, en 1999, il l'aime encore aujourd'hui en tant qu'entraîneur. Mieux, Carlo a même déclaré que Zizou avait changé sa façon de voir le football. C'est beau l'amour.

Here come the men in black. (@Foot01) Here come the men in black. (@Foot01)

The tree of life

« C'est une épopée cosmique, un hymne à la vie. » Voilà comment Terrence Malick, le réalisateur de The Tree of Life, décrit son long métrage primé à Cannes en 2011. Au final, ce film incompréhensible de plus de deux heures n'est rien de plus qu'un hommage à la carrière de Riyad Mahrez, passé de Sarcelles à Quimper, de Quimper au Havre et du Havre à Leicester. Avec un peu d'imagination, il ressemblerait presque à Brad Pitt.

Pulp fiction

Adulé en 1994 à Cannes, Pulp Fiction est le deuxième long métrage à succès de Quentin Tarantino. Violent et totalement décomplexé, voilà un film qui collerait parfaitement à la peau de joueurs tels que Nigel de Jong (dans le rôle de Jules), Vinnie Jones (dans le rôle de Vincent), Mark Van Bommel (alias Butch) ou encore Marco Materazzi (Marsellus Wallace). « Does he look like a bitch ?! »

Taxi driver

« You talkin' to me ? » Tout le monde a en mémoire cette scène inoubliable de Taxi Driver, palme d'or à Cannes en 1976. Sublimé par un Robert De Niro au sommet de son art, le long métrage de Martin Scorsese représente parfaitement la vie du footballeur masqué. L'histoire d'un joueur lambda qui a décidé de publier un livre pour dénoncer les dérives du monde du football à la manière d'un Travis Bickle qui voyage en taxi dans les rues de New-York pour lutter contre la violence et la perversion.

Apocalypse now

La vie est un combat permanent. Un combat contre les autres, un combat contre soi et un combat contre la folie. Primé en 1979 à Cannes, Apocalypse Now est une parfaite métaphore de la carrière de Mathieu Valbuena. Viré des Girondins de Bordeaux à cause de sa taille, petit vélo s'est construit tout seul, en passant par les bas fonds du football amateur français. Aujourd'hui, alors qu'il pensait en avoir terminé avec les galères, le revoilà en mauvaise posture. L'apocalypse, c'est maintenant pour lui.

 

Add a comment +

To discover

You may also like

load more posts

Join the community