Une légende d'Arsenal admet avoir consommé du cannabis durant sa carrière

Hugo LC - Friday 16 September 2016 288 Likes

L'un des meilleurs joueurs de l'histoire d'Arsenal s'est livré aux médias anglais. Des confidences hallucinantes, qui devraient largement faire réagir. 

Grandiose avec le maillot des Gunners de 1991 à 1998, Ian Wright fait partie des légendes du club londonien. Mais avant de défendre les couleurs d'Arsenal, l'attaquant anglais évoluait du côté de Crystal Palace. Pour le tabloïd anglais The Sun, Ian Wright raconte le jour où sa carrière a failli prendre fin :

« Peu de temps après mon intégration dans l'équipe première de Crystal Palace à 21 ans, j'ai été proche de me faire virer suite à un contrôle antidopage après notre match contre West Brom. Je fumais de l'herbe depuis mes 17 ans mais je n'étais pas inquiet à l'idée de devenir toxicomane. Comme un gamin, je préférais fumer que boire quand je sortais. Depuis très jeune, j’étais entouré de fumeurs d’herbe. C'était devenue une sorte de rituel en fin de semaine. Ça ne m’a même pas effleuré l’esprit que je faisais quelque chose de mal. Ce samedi-là, nous avons battu West Brom 4-1. Toute l'équipe est rentrée aux vestiaires, surexcitée. »

« Puis le contrôle antidopage est arrivé... C'était la première fois que j'y avais affaire. J'étais terrifié. J'avais fumé du cannabis moins de 24 heures avant le match et si le contrôle s'avérait positif, ma carrière était littéralement terminée pour moi. J'étais pratiquement paralysé mais essayais de le cacher. Le gars du contrôle dit "test de drogue, numéro 9", Mark Bright. J'étais sûr qu'il appellerait mon numéro dans la foulée, le 10. Le mec poursuit "test de drogue, numéro 11", Phil Barber. Je m'assieds, au bord de l'évanouissement. À partir de ce jour-là, je n'ai plus jamais fumé un "spliff". »

Pour rappel, Ian Wright, c'était ça : 

Add a comment +

To discover

You may also like

load more posts

Join the community