L'improbable Une de Libération avant la finale de l'Europa League

Florian M. - mercredi 16 mai 2018 260 Likes

Ce mercredi, l’Olympique de Marseille et l’Atlético Madrid se rencontrent au Groupama Stadium de Lyon en finale de la Ligue Europa. Un match qui va opposer deux équipes bien différentes, mais qui suscite un réel engouement. Et si certains comme Raymond Domenech ne donnent pas l’ombre d’une chance à l’OM, il y en a deux qui seront à fond derrière les joueurs de Rudi Garcia.

Dans son édition du jour, le journal Libération titre « L’OM c’est moi ! » en ajoutant la tête d’Emmanuel Macron et de Jean-Luc Mélenchon sur le corps de joueurs marseillais. Le quotidien français a ainsi décidé d’approcher cette finale d’un œil politique. Macron, Mélenchon, tout les oppose mais une chose les réunit : l’Olympique de Marseille.

La Une de Libération avant la finale :

Un sujet dans lequel le journaliste de Libération explique les différentes raisons pour lesquelles les deux hommes politiques sont tombés amoureux de l'OM. L'un (Macron) "parce qu'ils m'ont fait rêver ! Ils m'ont fait pleurer parfois. Ils m'ont fait vibrer." Et l'autre (Mélanchon), qui détestait le foot jusque-là pour son côté "ingrat", s'est pris au jeu "pour le peuple, les mouvements de masse, plutôt pour les tribunes que pour le terrain. Il a pu percevoir l'émotion et le lien entre la ville et le foot", se souvient le membre des Insoumis Antoine Léaument. Il ajoute : "Ce qui est certain, c'est que son regard sur le foot, et l'OM plus particulièrement, a changé."

De quoi prouver que l'on peut être ennemi en politique et partager des intérêts communs dans d'autres domaines, notamment le football. 

À découvrir aussi

Tu aimeras aussi

voir la suite des articles

Rejoins la communauté